YOU AND I de Roland Joffé


YOU AND I

Titre original : You and I
2011 – Etats Unis / Russie
Genre : Drame
Réalisation : Roland Joffé
Musique : Jeff Cardoni
Scénario : Shawn Schepps, Luke Goltz et Andrew Cullen d’après le roman de Aleksey Mitrofanov et Anastasia Moiseeva
Avec Mischa Barton, Shantel VanSanten, Anton Yelchin, Alex Kaluzhsky, Charlie Creed Miles, Helena Mattsson et Igor Desyatnikov

Synopsis : Deux jeunes femmes, Janie qui est américaine et Lana qui est Russe se rencontrent à un concert du groupe t.A.T.u et tombent amoureuses. Lana veut devenir modèle tandis que Janie souffre de problèmes de drogue.

You and I, je l’avais depuis un bail. Mais je n’étais pas motivé. Il faut dire que la carrière de Roland Joffé n’est plus des plus passionnantes, que son intrigue ne semblait pas extraordinaire, et les avis un peu partout n’était pas forcément bons non plus. Mais je me suis dis pourquoi pas, et après tout, cela est une nouvelle occasion de revoir Anton Yelchin… Puis en se renseignant, 12 millions de budget pour un film tourné en Russie tournant surtout autour de deux personnages, adaptant un roman à succès, pourquoi pas, j’étais lancé. Et bien ce fut plutôt long ces 1h40. You and I donc, c’est l’histoire d’une amitié un peu proche entre Janie et Lana, une Américaine et une Russe, fans du groupe t.A.T.u. Janie aime la drogue, claque tout son argent dedans, tandis que Lana elle veut devenir modèle, écrit des chansons. Une est au bord du gouffre, l’autre préfère rester optimiste. Elles vont donc tout faire malgré leurs différences pour que Lana réalise son rêve, en rencontrant des producteurs, photographes et j’en passe, le tout en survivant comme elles le peuvent. Pourquoi pas sur le papier. Le souci c’est qu’à l’écran, ce n’est pas hyper passionnant, déjà la faute à un scénario par moment assez pauvre, à d’autres totalement invraisemblable, avec des trous énormes… Roland Joffé à la mise en scène ne semble pas non plus inspiré, livrant une mise en scène passe partout à l’exception de quelques plans anormalement stylisés dans un film sobre.

Et c’est dommage, car on peut le dire, les acteurs font du très bon boulot. Anton Yelchin déjà, même si peu présent, reste comme toujours impeccable, tandis que les deux têtes d’affiche, Mischa Barton et Shantel VanSanten font du très bon travail. Chapeau d’ailleurs au travail de Mischa Barton sur son accent, réussissant à nous faire croire qu’elle est Russe. Mais les personnages, tout comme leur évolution, sont à la fois clichés, peu réalistes et certains éléments souvent inutiles. On nous met une scène lesbienne (sous la couette, on ne verra rien) en milieu de film, mais qui finalement n’amène strictement rien par la suite. Un élément gratuit comme ça pour la route. La relation entre les deux filles n’est d’ailleurs pas des plus palpitantes, tout comme les autres personnages peuplant le récit. Oui forcément, Lana voulant rentrer dans le milieu de la mode, elle rencontrera des hommes qui voudront la faire passer sous le bureau et j’en passe. Mais plus le film avance, plus les défauts s’accumulent, jusqu’au final venant mettre en avant le vrai groupe t.A.T.u, et un producteur beaucoup trop gentil pour être crédible.

Les plus

Mischa Barton crédible en Russe
Ça fait toujours plaisir de revoir Anton Yelchin

Les moins

Peu intéressant
Un scénario qui ne sait pas toujours où aller
Des scènes inutiles

 
En bref : Oui, You and I, ce n’était pas un film passionnant, ni intéressant, alors qu’il y avait beaucoup de potentiel avec de tels personnages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s