LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS de Dan O’Bannon


retour-des-morts-vivants-1LE RETOUR DES MORTS-VIVANTS

Titre original : Return of the Living Dead
1985 – Etats Unis
Genre : Zombies
Réalisation : Dan O’Bannon
Musique : Matt Clifford et Francis Haines
Scénario : Dan O’Bannon
Avec Clu Gulager, James Karen, Don Calfa, Thom Mathews, Beverly Randolph, John Philbin et Linnea Quigley

Synopsis : Deux employés d’un entrepôt de fournitures médicales libèrent accidentellement un gaz toxique d’un conteneur militaire stocké dans la cave depuis la fin des années soixante et censé ramener les morts à la vie. Le produit ayant également réanimé un mort dans la chambre froide du bâtiment, ils utilisent l’incinérateur du crématorium du cimetière voisin pour se débarrasser du mort-vivant…

retourmortsvivants101retourmortsvivants102retourmortsvivants103retourmortsvivants107

Le succès de Zombie (Dawn of the Dead), second opus de George A. Romero sur le sujet en 1978, aura lancé définitivement la mode des films de zombies. Tout le monde s’y met, des Américains aux Italiens, des petites productions aux productions plus modestes. Dan O’Bannon, alors connu pour les scénarios de Dark Star et Alien, décide de passer à la réalisation en 1985 en surfant lui aussi sur la mode, reprenant alors un scénario existant et le transformant pour l’éloigner de ce que l’on connaît un peu du mythe. Le film eu d’ailleurs quelques soucis, puisqu’à la même période, Romero lançait son troisième opus de la saga des morts-vivants avec Le Jour des Morts-Vivants. Finalement, les films de Romero étant en VO Dawn of the Dead et Day of the Dead, Le Retour des Morts-Vivants pu sortir sans soucis. À la vision du métrage, la différence est encore plus flagrante, car là où chez Romero, les zombies sont lents, muets, et dévorent la chair humaine, chez Dan O’Bannon, ils courent, peuvent parler et ne mangent que les cerveaux de leurs victimes. Autre différence notable, la différence de ton, puisque Romero reste sérieux et parle souvent finalement de notre société, alors que O’Bannon choisit la voie de l’humour.

retourmortsvivants108retourmortsvivants112retourmortsvivants113retourmortsvivants115

Le Retour des Morts-Vivants est donc une comédie d’horreur. Par accident, un baril contenant un gaz toxique est percé et va ramener les corps à la vie. Amusant d’ailleurs, le film fut d’abord pressenti pour être réalisé par Tobe Hooper, qui se rattrapera en signant la même année Lifeforce, sur un scénario de Dan O’Bannon justement. Bref, O’Bannon finalement s’en sort très honorablement sur son premier (et presque unique) film. Le Retour des Morts-Vivants doit être vu pour ce qu’il est : une comédie qui parfois sait aller dans l’horreur et nous montrer quelques images choquantes et bien trouvées, et ce sans perdre de temps. Assez court, O’Bannon en profite pour multiplier les situations, et très rapidement, le nombre de zombies à l’écran. Alors que la première partie ne nous en montrera que deux, dont un plutôt crade (rapidement enfermé dans la cave), dés que le rythme s’emballe, ce sont tous les morts du cimetière à côté qui se relèvent. Et ils ont faim, très faim même, allant jusqu’à appeler des ambulanciers qui viendront, les uns après les autres, stupidement tomber dans le piège. Il faut bien avouer que les personnages humains sont parfois marquants, mais pas pour leur intelligence, tombant de manière simple dans des pièges, ou refusant d’accepter une vérité pourtant évidente. Oui, quand un personnage devient tout blanc, parle de cerveaux et n’a plus de pouls alors qu’il bouge, on ne cherche pas une solution, on fuit !

retourmortsvivants119retourmortsvivants120retourmortsvivants123retourmortsvivants124

O’Bannon pousse son aspect comique jusqu’à son maximum, et l’ensemble du casting semble s’amuser. On reconnaîtra d’ailleurs dans les rôles principaux Clu Gulager (La Revanche de Freddy, Feast) et Thom Mathews (Vendredi 13 : Chapitre 6), qui s’amusent avec le scénario. Le gore sera heureusement présent, avec quelques cerveaux dévorés, des pioches en pleine tête ou autres décapitations, mais O’Bannon n’insiste jamais véritablement dessus, privilégiant le rythme à la complaisance des effets spéciaux, réussis. Et c’est par ces aspects plutôt judicieux que le film surprend, comme si par moment il ne savait pas où aller, puisqu’en se faisant la plupart du temps très rythmé et surtout comique, le spectateur sera surprit par le sérieux et surtout la noirceur de certains moments, qui rapprochent alors un peu plus le métrage de l’œuvre de Romero, sans en avoir la force bien entendu. Son étrange mélange de ton peut sembler parfois étrange, certaines notes d’humour un peu poussives, mais dans l’ensemble, Dan O’Bannon s’en sort plutôt bien pour livrer une comédie d’horreur qui évite de parodier le genre.

retourmortsvivants127retourmortsvivants129retourmortsvivants131retourmortsvivants134

14
Les plus

De bons effets spéciaux
Un ton comique agréable
Rythmé
Son final sombre

Les moins

Par moment un peu poussif
Pas totalement abouti

 
En bref : Dan O’Bannon surfe sur la vague des films de morts-vivants en y ajoutant de l’humour, créant une saga bancale par la même occasion. Divertissant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s