BILAN 2016


Avant toute chose, je souhaite à tous les lecteurs de ce blog, tous les abonnés, tout ceux de passage, ceux qui laissent des commentaires et ceux qui ne font que passer sans venir débattre une excellente nouvelle année 2017, en espérant que celle-ci apporte pleins de bonnes choses. La santé, l’amour, le bonheur, du travail, et tout ce que l’on souhaite, année après année.

bonne-annee-2017-romentique

J’espère que l’année 2016 aura pour vous été aussi riche qu’elle l’a été pour moi. Car s’il y a bien quelque chose qu’il faut reconnaître, c’est que l’année a été riche en terme de films, en jeux vidéo, en musique. Et pour moi au niveau personnel également. Je suis d’ailleurs plutôt content d’avoir pu conserver sur quasiment toute l’année un excellent rythme de publication, en essayant en moyenne de poster un article par jour.

L'équipe de mon film : Cédric Torriani (acteur), moi-même (scénariste, réalisateur, monteur), Sarah Nicklin (actrice), Sylvain Gonzales (acteur, technicien), David Désir (Maquillage, effets spéciaux), Isabelle Jacquet (production), Grégory Lasson (technicien), Adrien Vinas (Ingénieur du son, mixeur) et Marie Duchez (actrice, cuisinière)

L’équipe de mon film : Cédric Torriani (acteur), moi-même (scénariste, réalisateur, monteur), Sarah Nicklin (actrice), Sylvain Gonzales (acteur, technicien), David Désir (maquillage, effets spéciaux), Isabelle Jacquet (production), Grégory Lasson (technicien), Adrien Vinas (ingénieur du son, mixeur) et Marie Duchez (actrice, cuisinière).

Et qui dit année riche, dit autant de bons films et jeux que de mauvais. Et oui, il faut de tout pour faire un monde ! Pour ceux qui me suivent depuis longtemps (si ce blog n’existe que depuis 2012, j’avais avant un autre blog sur overblog, dont le contenu a été exporté ici, puis largement complété), vous savez que de mon côté, si le cinéma est ma passion, celle-ci ne concerne pas seulement la vision et l’analyse de films, mais aussi l’écriture (non, pas de critiques, mais de scénarios, ou parfois de romans) et la mise en scène. Et 2016 aura été une année importante, surprenante et décisive pour moi. Oui, depuis en réalité Septembre 2015 jusqu’au mois d’Avril, j’ai bossé comme un malade sur un projet cinématographique appelé PERIOD. J’ai écris, réécris, été en contact avec des actrices d’horizons divers, de France ou d’Amérique, et au fur et à mesure, le projet est tombé dans l’enfer du développement. Cet enfer où le projet est jugé intéressant, mais risqué et que plus rien n’avance. Puis sans prévenir, une certaine rencontre m’aura lancé sur un autre projet, AGGRESSION, qui aura été écrit par mes soins, mais également réalisé, co-produit, monté, et où je tiens un petit rôle. Un projet qui au départ n’était qu’un petit projet de remplacement, mais que j’ai petit à petit rendu plus personnel, que j’ai adapté à mon propre style. Aujourd’hui, la post-production du film est terminée, et grâce à plusieurs contacts, nous allons emmener le film en festival (mais peu probable pour la France). Et grâce à cette équipe merveilleuse, ainsi que des nouveaux venus dont je critique parfois les films sur ce blog, de nouveaux projets sont en route. Ainsi, si tout va bien, deux nouveaux films devraient être tournés en 2016, un étant un drame expérimental, l’autre étant une comédie noire (et les deux seront, comme AGGRESSION, tournés en anglais). Reste à peaufiner donc les scénarios, trouver le financement et envoyer encore un paquet de mails aux personnes concernées. Et avec tout ça, j’ai laissé l’écriture de mon second roman de côté.

Bref, 2016, une année riche en rebondissements personnels. Cinématographiquement, qu’est ce que valait 2016 ? Et bien il faut avouer qu’il y a eu quelques excellents films, beaucoup de bons films, beaucoup de déceptions aussi, et quelques bien mauvais films. Une année classique en soit pourrait-on dire ! Et parmi ces bons et ces mauvais films, beaucoup de films inédits en France (vive l’import !!!). Bref, je ne vais pas trop m’étendre, étant donné que j’ai souvent critiqué les films que j’aurais pu voir cette année. Et outre les films de cette année, j’aurais découvert pas mal d’excellents films que j’avais raté par le passé, ou certains inédits un peu plus anciens, comme EXHUMED, BEYOND THE BLACK RAINBOW, ou encore le métrage TRUTH OR DARE réalisé par mon amie Jessica Cameron, que je remercie encore pour m’avoir permis de voir son film alors qu’il n’est pas sorti !

Les bons ou très bons films en 2016, il y en a eu des tas, et la plupart du temps, j’ai essayé de vous en parler. Pour en dire tout le bien que j’en pense, et parfois pour vous motiver. Il y aura eu :

  • l’excellent film Norvégien THE WAVE de Roar Uthang, bien que je l’ai vu longtemps avant la sortieThe Neon Demon française discrète en Juillet, classique mais rondement mené,
  • Le toujours inédit en France SPRING (dont je vous parlerais bientôt promis), tentant de réaliser un film de monstre avant tout dramatique, avec une romance, et qui fonctionne très bien malgré son rythme lent,
  • J’aurais été très surpris (et mes proches auront été tout aussi surpris) par BROOKLYN de John Crowley, un film dans un genre qui n’est pas ma tasse de thé au départ (la romance), mais avec la très talentueuse Saoirse Ronan,
  • Le huis clos que j’avais raté au cinéma 10 CLOVERFIELD LANE, stressant et tenant intégralement sur les épaules de Mary Elizabeth Winstead et John Goodman,
  • Le huis clos (encore oui) EMELIE, toujours inédit en France mais visible sur Netflix, malgré des défauts, m’avait plutôt bien accroché et fait découvrir la charmante Irlandaise Sarah Bolger,
  • KRAMPUS, sorti avec pas mal de retard en France (Mai il me semble, cool pour un film de Noël…), qui nous ramenait avec grand plaisir à l’époque des films d’horreur familiaux comme Gremlins,
  • Bien entendu, il y avait le nouveau film de Nicolas Winding Refn, à savoir THE NEON DEMON, que j’avais pu voir en avant première en présence du réalisateur et de Elle Fanning,
  • Dans le style d’expérimentation sensorielle, il y a également eu THE REVENANT de Alejandro Gonzalez Inaritu, avec un toujours excellent DiCaprio, malgré il est vrai quelques petites longueurs,
  • 13 HOURS de Michael Bay m’avait bien surpris, mais j’admet que dés qu’il s’éloigne de Transformers et de Bad Boys, j’aime bien Michael Bay. Il signait là un film de guerre efficace malgré sa durée de 2h30,
  • X-MEN APOCALYPSE, qui me faisait peur après le déception du précédent, mais qui au final s’est avéré être un très bon divertissement avec un excellent James McAvoy,
  • shallowsTIME LAPSE, dont je vous ai parlé ce mois-ci il me semble, qui nous est arrivé cet été directement en DVD avec juste deux ans de retard, petite perle de science fiction intimiste,
  • THE WITCH (que je n’ai pas critiqué car pas réussi à écrire dessus), un film fantastique intelligent, ce qui fait clairement du bien, sans jumpscares, mais juste avec une ambiance ultra pesante,
  • L’excellent huis clos GREEN ROOM, avec feu Anton Yelchin (j’adorais vraiment cet acteur… RIP). Certes ultra classique et même prévisible, mais tellement maîtrisé et avec une vraie ambiance que le tout passe,
  • THE STRANGERS de Na Hong-Jin, un réalisateur que j’aime beaucoup et qui a dévié du polar habituel (après The Chaser et The Murderer) pour livrer ici un mix de genre entre la comédie burlesque, le polar et le film d’horreur. Intéressant et perturbant,
  • THE CONJURING 2, qui malgré ses longueurs s’est montré efficace, bien foutu, très bien filmé et prenant,
  • DERNIER TRAIN POUR BUSAN, même si je ne suis pas aussi enthousiaste que 99% des avis à cause de sa dernière demi-heure, m’aura également bien accroché, prouvant que l’on n’a pas besoin de 100 millions pour divertir,
  • THE SHALLOWS et son retour au film de suspense avec un requin que l’on sent toujours présent mais que l’on voit peu, dans la mouvance de The Reef,
  • PHANTASM RAVAGER, bien qu’uniquement à réservé aux fans purs et durs de la saga, à cause de ses défauts (la photographie, les CGI), qui clot enfin la merveilleuse saga commencée en 1979. On attend toujours la sortie des 4 premiers en Blu-Ray d’ailleurs…
  • DON’T BREATHE de Fede Alvarez, qui arrive à poser une ambiance bien glauque et stressante et à la tenir durant 1h30,
  • WAR DOGS, plutôt drôle, bien joué, pas aussi profond qu’un Lord of War mais pas inintéressant, et bénéficiant de la présence de la charmante Ana de Armas,
  • FENDER BENDER, sans doute pas le film du siècle, mais le retour de Mark Pavia à la mise en scène m’aura enchanté pour un film très propre.

Oui, cela fait au final énormément de bons et très bons films. Mais maintenant, il y a aussi les autres. Commençons par les films que l’on qualifiera de Meeeeeeh. C’est à dire des films pas franchement mauvais, que j’aurais même apprécié, mais qui ont pas mal de défauts, et risquent de ne pas supporter une seconde vision :

  • Il y a déjà HOW TO PLAN AN ORGY IN A SMALL TOWN, comédie Canadienne inédite chez nous où tout est dans le titre, amusant et pas si vulgaire que ça, mais qui risque d’être beaucoup moins drôle à la seconde vision,
  • THE FOREST, disponible sur netflix, que j’avais trouvé sympathique malgré ses jumpscares, mais qui pourrait être beaucoup moins efficace (et même chiant) à la seconde vision,
  • JOSÉPHINE S’ARRONDIT, qui s’il m’a fait rire et reste dans la continuité du premier, se fait parfois un peu plus lourd et beaucoup plus hystérique, ce qui est dommage,
  • FRIEND REQUEST, dont j’ai déjà débattu ici avec une charmante lectrice, qui reste sympathique et bien filmé, mais a trop recours à des éléments que je n’aime pas du tout (coucou jumpscares, je pense encore à toi).

Maintenant, attaquons les deux dernières catégories qui fâchent. La première sera celle des déceptions. Des films parfois mauvais mais dont j’avais des attentes, parfois mauvais pour des mauvaises raisons (vous suivez ?) ou parfois sympathiques mais très décevants comparé au potentiel.

  • Pour commencer, EXPOSED, sorti en France en DTV sous le nom SUSPISIONS. Produit parExposed Keanu Reeves, avec Ana de Armas, remonté par le studio, renié par le réalisateur. Un drame avec du potentiel, remonté en film policier brouillon et donc pas toujours passionnant… Meeeeh,
  • THE GIRL IN THE PHOTOGRAPHS (disponible sur Netflix il me semble), qui avait un potentiel, un sujet pas trop mauvais, mais qui s’étire et s’étire en longueurs…
  • MOONWALKERS, dont on m’avait dit énormément de bien, et qui au final ne m’aura que très peu fait rire. Pourtant, j’adore la légende du film, j’aime Kubrick, mais non, je n’ai pas adhéré…
  • HARDCORE HENRY, déception, j’ai vraiment du mal avec la caméra subjective qui tremble de partout, part dans tous les sens. L’histoire part aussi dans tous les sens. Mais à la limite, j’accepte de le revoir pour lui donner une seconde chance,
  • DEADPOOL… OUI, je n’ai pas aimé Deadpool. Oui, je n’aime de toute façon pas les super-héros dés le départ, et j’ai trouvé l’humour du film lourd, le rythme nul, le film qui se voulait R-Rated et sanglant au final gentil… Je me suis ennuyé,
  • THE HAUNTING OF ALICE D., oui, ce n’était pas bon, mais il m’a déçu. Pourquoi ? Car il y a Kane Hooder au casting, Michael Reed également, et Sarah Nicklin qui est mon amie et a jouée dans mon film tourné cette année. Un film gâché par un manque de budget et son rythme,
  • CELL, sorti en France sous le titre CELL PHONE. Un film qui a du potentiel, quelques bonnes idées, quelques bonnes scènes, Isabelle Fuhrman (Esther) que j’adore, MAIS à côté des longueurs, des scènes purement nanardes…
  • LA TOUR 2 CONTRÔLE INFERNALE ! Oui, j’aime beaucoup le premier film, et du coup, même si je m’attendais à être déçu, j’attendais cette suite. Enfin préquelle. Et ben j’ai été déçu. Pas si horrible que d’autres métrages d’Eric & Ramzy, de bons gags visuels, mais des gags de dialogues lourds et trop longs !
  • AMERICAN NIGHTMARE 3, je l’ai apprécié, je lui avais mis 12 je crois, mais il y avait tellement de potentiel, et il y a tellement de sujets juste survolés au final. Dommage,
  • NINJA TURTLES 2, je l’attendais. Car à ma grande surprise, j’avais aimé le premier. Et puis je voulais le voir car le premier film de ma vie au cinéma, c’était Les Tortues Ninja 2 en 1992 (je me sens vieux là…). Mais non, trop d’humour lourd, peu de surprises, une routine qui s’installe. Meeeh,
  • JASON BOURNE, sans doute le film que j’attendais le plus de cet été. Rythmé, bien filmé, mais un scénario pas très bon, des incohérences. Mais bon, la critique est en ligne depuis une semaine !
  • SUICIDE SQUAD, on ne peut presque pas parler de déception, je n’en attendais rien, et je suis moins méchant que beaucoup de critiques. Mais on sent le potentiel, et il est gâché, tout le temps…
  • 31 de Rob Zombie, un film que j’attendais, car j’aime beaucoup le cinéma de Rob Zombie. Ici il y a son style, mais c’est incroyablement vide et creux…

Il est donc temps de finir avec les mauvais films, ceux dont je n’attendais rien, et qui sont mauvais quoi qu’il arrive. Ces films que je regrette pour la plupart d’avoir vus. Ils sont peu nombreux car je met vraiment ici les films qui furent pénibles à regarder !

  • yoga-hosersCABIN FEVER le remake. L’exemple typique du remake totalement inutile, qui est un copier coller total de l’original, n’ajoute rien, ne sert à rien !
  • POINT BREAK ! Tiens encore un remake. En voulant s’éloigner tout en gardant les scènes clés, ce remake fait l’erreur de mettre des scènes sans contexte, sans justifications, sans substances. Du coup au final, ça ne veut rien dire, c’est juste moyen, enfin mauvais même !
  • INDEPENDENCE DAY 2 ! Je ne trouve pas le premier si mauvais, mais alors là, après celui-là, j’adore le premier ! Tout est mauvais dans le 2, même les effets spéciaux hyper voyants et présents partout. Seul Jeff Goldblum m’aura fait plaisir !
  • MOST LIKELY TO DIE, découvert sur Netflix, lancé car « hey un film de Anthony DiBlasi ». Slasher mauvais, mou du genou, pas crédible, pas intéressant…
  • CHUPACABRA TERRITORY, ça me fait mal de le mettre là, car encore une fois, mon amie Sarah a le rôle principal, mais ben, c’est du found footage quoi…
  • DIVERGENTE 3, soit la suite d’une saga qui n’était pas bonne dés le départ. Que rajouter ?
  • YOGA HOSERS, le dernier supplice de Kevin Smith, absolument pas drôle du début à la fin. Dommage pour une comédie…

steins-gate-0-ps4-box-productshotBon, j’aurais vu des films encore plus catastrophiques cette année (hein PARASITIC, hein BLOODY MARY 3D), mais ils sont plus vieux. Voilà, mais il n’y a pas que les films dans la vie, et si j’ai eu moins le temps pour les jeux vidéo, j’ai pu tester ceux qui me tenaient à coeur malgré tout. Et là aussi, il y a eu du bon, et du moins bons ! Parlons donc des bons jeux vidéo déjà

  • STEINS;GATE 0, oui c’était facile, on s’y attendait vu qu’il est sorti à la fin de l’année, que je l’ai platiné en 3 jours, que je suis un grand fan de l’univers, de la musique et tout ça tout ça, mais ça reste un excellent visual novel,
  • ROOT LETTER est un autre visual novel, je ne l’ai pas encore terminé mais ça viendra (je suis long car sur PS Vita, je ne suis pas habitué). Une ambiance très jolie, très nostalgique,
  • RISE OF THE TOMB RAIDER, même si oui, le jeu date de 2015, mais hey, je n’ai que la Playstation 4 moi, donc 2016. Bourré de défauts, quasi remake du premier, mais divertissant,
  • CLAIRE EXTENDED CUT, un petit jeu rétro, survival horror 2D, une excellente ambiance, un jeu très sympathique, des énigmes parfois assez dures, j’ai beaucoup aimé,
  • ADR1FT, où le simulateur de survie dans l’espace. Beau, prenant, mais très court,
  • INSIDE, par les créateurs de LIMBO, dans le même style, très plaisant à jouer, même si beaucoup de Die & Rety au final,
  • AMPLITUDE sorti sur le ps store en Janvier, c’était un jeu que j’attendais, car j’adorais le premier Amplitude sur PS2. Digne successeur, il en reprend toutes les mécaniques. La playlist est à mon goût un poil moins bonne, mais ça fait tout de même bien plaisir,
  • GRAVITY RUSH REMASTER, certes, ce n’est qu’un remaster d’un jeu PS Vita, mais je ne l’avais pas fait, et l’ai donc découvert dans sa version PS4, et j’ai adoré. Les sensations, le gameplay très bien pensé, le design général de la ville et des persos. J’attend beaucoup du 2 forcément !
  • KHOLAT, je vous en parlerais bientôt, c’est un survival horror en vue subjective se déroulant dans une montage russe. On avance, on se perd (beaucoup), mais l’ambiance est je trouve excellente,
  • GAL GUN DOUBLE PEACE, bon ce n’est pas un grand jeu, j’avais déjà fait le premier sur PS3, ce n’est qu’un jeu de tir un peu pervers, mais c’est court, plutôt fun (et stupide), et une partie de temps en temps, c’est cool.

Oui, il manque assurément pleins de jeux, mais je n’ai fais que la démo japonaise de Final Fantasy XV, je n’ai pas testé le dernier Battlefield, ni le dernier Dark Souls, et de base je n’aime pas Call of Duty, donc hein. Et je n’ai pas testé Mafia 3 ou Mirror’s Edge 2 ! Mais bon, il y a aussi les mauvais jeux à côté, ou du moins les grosses déceptions :

  • THE PARK. Pas franchement honteux (quoi que), même si pas très beau, mais très court et vite redondant,
  • 7 DAYS TO DIE, idem, pas franchement honteux, même si sur PS4, ça rame, c’est très moche, mais bon. J’étais à fond dans le jeu, puis j’ai lâché, et je n’arrive pas à me replonger dedans. Comme quoi, ennuyeux au bout d’un moment au final…
  • DEAD OR ALIVE XTREME 3, encore pareil, pas honteux, mais le contenu du jeu est absolument ridicule, on peut compléter une session en une heure…
  • MORTAL KOMBAT XL… J’ai profité d’une promo pour me le prendre, mais… je n’adhère pas, je trouve le gameplay lent et très peu souple, et du coup je m’y ennuie vite…
  • RESIDENT EVIL 0 HD REMASTER, je le place là, il n’est pas franchement mauvais, mais j’ai toujours eu du mal avec cet opus. La licence devait changer, ça tournait en rond, mais la suppression des coffres, le changement de personnages, les allers retours, le méchant, beaucoup de choses ne vont pas du tout…

Bref, voilà, 2016 c’est terminé, 2017 ça commence ! Espérons que 2017 soit une année aussi riche que la précédente, et je continuerais de vous parler de jeux de niche, de films cultes, de films à éviter à tout prix (car j’aime souffrir à votre place).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s