Critique Jeu Vidéo : Steins;Gate 0


steins-gate-0-ps4-box-productshotSTEINS;GATE 0

2016
Studio : 5pb, Nitroplus
Genre : Visual Novel
Multijoueur : Non
Joué et testé sur : PS4
Existe sur : Playstation 4, Ps Vita (et au Japon, Playstation 3 et PC)
Support : un disque

Synopsis : Okabe Rintarô revient sur la ligne de temps Beta après son échec dans sa tentative de sauver la femme qu’il aime, Makise Kurisu. En effet, il se rend compte que ce fatidique 28 Juillet, c’est lui qui l’a accidentellement tué. Il refuse un nouvel essai, souffre de stress post traumatique. Alors qu’il essaye de mettre de l’ordre dans sa vie, s’isolant un peu de ses amis, voyant un psychologie tentant l’hypnotisme, prenant des médicaments, il rencontre Hiyajo Maho, une scientifique travaillant sur le projet Amadeus, permettant la recréation digitale du cerveau d’une personne ainsi que son apparence pour en faire une intelligence artificielle. Alors qu’on lui demande d’être testeur, il se retrouve à parler avec une copie de Kurisu des mois avant les événements du premier jeu.

STEINS;GATE 0_20161208003433STEINS;GATE 0_20161208004250STEINS;GATE 0_20161208005108STEINS;GATE 0_20161208010411

Le premier Steins;Gate était un de mes jeux préférés sur Playstation 3. Oui, c’est un visual novel, et donc pas véritablement un jeu doté d’un gameplay, mais ses grandes qualités d’écriture, l’émotion présente, la qualité des dessins, des musiques et des voix en faisait une expérience immersive et addictive lorsque l’on était plongé dans l’histoire. La sortie annoncée fin Novembre 2016 de sa suite, Steins;Gate 0, était suffisante pour en faire le jeu que j’attendais le plus de l’année. Oui, fin Novembre, une bonne partie des gamers dans le monde entier attendait Final Fantasy XV, son développement de 10 ans, ses millions de budget, et bien moi, je fais dans la simplicité, je demande juste la continuité d’une histoire marquante et géniale. Alors oui, Stein;Gate 0 étant la suite du premier jeu, il y aura du spoilers sur la fin de celui-ci. Vous voilà prévenu ! Dès maintenant d’ailleurs ! Steins;Gate 0 est la suite directe… en fait, bien plus que ça, il se déroule pendant la vraie fin du premier jeu. Explications. En faisant les bons choix, le premier Steins ;Gate se terminait alors que Okabe Rintaro, notre personnage, réussissait enfin à rejoindre la ligne Beta du temps, celle ligne de temps où Mayuri, son amie d’enfance, n’avait pas à mourir. Mais en faisant cela, Kurisu, celle qu’il aime, a été assassinée le 28 Juillet, un mois plus tôt, et la machine temporelle d’Okabe n’existe pas. Jouer avec le temps n’apporte pas toujours toutes les réponses après tout, et comme je le dis souvent, le temps est une p** e. Le générique défilait, et avec les bons choix, nous avions en réalité un nouveau chapitre derrière, où Suzuha venait de 2036 à bord d’une machine pour nous envoyer le 28 Juillet afin de sauver Kurisu. Okabe acceptait, et échouait… En réalité, plus qu’échouer, il devenait le tueur de Kurisu. Alors en proie au désespoir, il recevait un message de lui-même des années plus tard, et il comprenait quoi faire pour battre le temps, et sauver Kurisu.

STEINS;GATE 0_20161208010730STEINS;GATE 0_20161208011015STEINS;GATE 0_20161208014256STEINS;GATE 0_20161208014757

Sauf que Steins;Gate 0 ne reprend pas cette fin optimiste, joyeuse, logique et qui faisait bien plaisir. Non, Steins;Gate 0 se déroule sur la ligne de temps Beta, pas la ligne Steins;Gate. Les événements se déroulent donc après l’échec d’Okabe, jusqu’aux événements qui lui feront s’envoyer un message dans le passé pour sauver Kurisu au second essai. Oui, tout de suite, on s’en doute, Steins;Gate 0 sera un jeu sombre, beaucoup plus sombre que le premier opus. Nous découvrons un Okabe détruit, dévasté, s’isolant des autres, qui ira voir un psy, qui évitera totalement Suzuha insistant pour le renvoyer dans le passé, évitera de parler de Kurisu sous peine d’avoir des attaques de panique, et ira jusqu’à changer de personnalité. Vous vous souveniez du Okabe blagueur qui voulait se faire appeler Houyin Kyouma ? Il n’est plus là. Okabe décide même dans un sens d’être un étudiant normal, de se focaliser sur ses études, de ne plus jamais remettre un pied dans son labo. Malgré tout, ses différentes expériences sur les différentes lignes de temps laissent encore plus de traces que prévu, et le simple fait de croiser certains personnages le mettra dans un sentiment de stress ou de peur, en sachant de quoi ceux-ci sont capables, tout en ignorant totalement dans ce monde-ci la nature de ses personnages.

STEINS;GATE 0_20161208021925STEINS;GATE 0_20161208022647STEINS;GATE 0_20161208030438STEINS;GATE 0_20161208030543

Steins ;Gate 0, comme le premier jeu, est découpé en plusieurs chapitres, avec une introduction d’une heure environ pour nous mettre dans le bain et introduire en quelques mots les nouveaux enjeux. Dans cette introduction, nous nous familiarisons avec le nouveau téléphone d’Okabe, le nouveau système de réponse (on peut également envoyer des stickers maintenant), et nous découvrons les deux nouveaux personnages clés de cette intrigue, à savoir Maho, une jeune génie de 21 ans à l’apparence d’une ado, scientifique et assistant du professeur Leskinen, un grand homme travaillant en Amérique sur le cerveau. Deux nouveaux personnages amenant à la fin du prologue une révélation qui on s’en doute, va bouleverser Okabe. Il accepte en effet la proposition de devenir un testeur de leur programme Amadeus. Une fois sur place, il comprend immédiatement les enjeux et pourquoi, en tant que scientifiques, la présence d’Okabe peut leur apporter des éléments nouveaux. Amadeus est une intelligence artificielle développée à partir de la vraie mémoire et de l’apparence de … Makise Kurisu. Okabe va donc devoir parler à Kurisu, ou du moins une copie d’elle, aussi vraie que la vraie, ayant des réactions humaines comme celle qu’il connaissait. De quoi réveiller de vieux démons… La petite vie simple qu’Okabe voulait obtenir n’est pas là pour lui…

STEINS;GATE 0_20161208161042STEINS;GATE 0_20161208162654STEINS;GATE 0_20161208163214STEINS;GATE 0_20161208172526

La grande différence avec le premier opus sera d’ailleurs là, puisque les différents branchements amenant les différentes fins ne se font pas en répondant d’une certaine manière aux sms ou aux appels que l’on reçoit, mais en acceptant ou non de parler à Kurisu. D’ailleurs, dans le même ordre d’idées, les fins ne s’obtiennent pas en déviant d’une même ligne chapitre après chapitre, mais à des instants différents, faisant ainsi de chaque fin de Steins;Gate 0 une partie souvent différente à 40 ou 50% de la précédente. Si chaque « intrigue » peut donc se finir un peu plus rapidement que la vraie fin du premier jeu, avec environ 20 heures de jeu, l’obtention de réponses et des autres fins rajouteront toujours quelques chapitres et donc bien 10h de lecture. Autre grosse nouveauté, le point de vu de l’histoire. Si le premier jeu nous donnait le point de vu d’Okabe et de lui uniquement, Steins;Gate 0 lui change la donne. Si Okabe est toujours le personnage principal, la clé de l’aventure, à de nombreux autres moments, nous assistons à de nouveaux événements, du point de vu des autres personnages clés de l’aventure, à savoir Maho et Suzuha, et même suivant nos choix d’autres personnages. Et autant le dire, le jeu est beaucoup plus sombre que le premier, et nous parle donc, en plus de voyage dans le temps, du cerveau humain et d’intelligence artificielle.

STEINS;GATE 0_20161208180020STEINS;GATE 0_20161208193915

Okabe essaye de se reconstruire, de survivre à ses expériences et traumas, tout en essayant de se faire pardonner (à qui ? à lui-même ?) et de continuer de parler à Kurisu. De leurs côtés, Maho semble un personnage tout aussi complexe, ne parvenant pas à se remettre de la mort de son amie, et ayant au départ du mal à « partager » sa mémoire, c’est-à-dire Amadeus. Suzuha quand à elle, cette visiteuse du futur venant de 2036, est bloquée en 2010 avec le refus d’Okabe de repartir dans le passé, obligée de vivre cachée avec Daru et Mayuri dans le labo. Elle se sent impuissante, et va tenter, outre le fait de convaincre Okabe, de s’assurer de sa naissance en rapprochant Daru (son futur père) de sa future mère, mais également en retrouvant une personne qui lui est chère et qu’elle a perdue en 1998 lors d’un précédent voyage temporel.

STEINS;GATE 0_20161208222530STEINS;GATE 0_20161208225714STEINS;GATE 0_20161208231447STEINS;GATE 0_20161209135914

Bien que le Phonewave (la création d’Okabe pour envoyer des messages dans le passé) et la machine de Time Leap (la création d’Okabe et Kurisu pour envoyer sa mémoire dans le passé) ne soient plus là, le voyage dans le temps ainsi que la capacité d’Okabe à distinguer les changements dans les lignes temporelles sont encore plus présents, en plus des nouveaux thèmes. Et rapidement, Steins ;Gate 0 se fait passionnant, plus sombre, plus adulte. Certaines notes légères sont toujours présentes avec les personnages de Faris, Lukako ou même la naïveté de Mayuri, mais beaucoup moins appuyées, et surtout souvent brisées par des instants beaucoup plus noirs. Oui, les heures de jeu devant Steins;Gate 0 seront souvent sombres. Cela se remarque dés le départ, puisque les différents enjeux sont plus gros. Si dans le premier, le but d’Okabe était avant tout de protéger ses amis et d’empêcher la mort de son amie d’enfance, Steins;Gate 0 met la barre beaucoup plus haut, puisque c’est de l’avenir de l’humanité toute entière qu’il est question. La course au voyage dans le temps de la part de toutes les nations du monde, la troisième guerre mondiale et l’éradication de plus de 5 milliards des humains sont donc au cœur du récit en permanence. Nous aurons aussi l’apparition d’une maladie et bien entendu l’intelligence artificielle, et on comprend qu’Okabe, qu’il le veuille ou non, va avoir du boulot.

STEINS;GATE 0_20161209153151STEINS;GATE 0_20161209155051STEINS;GATE 0_20161209175012STEINS;GATE 0_20161209175643

Et je n’en révélerais pas plus pour ceux souhaitant donc se lancer dans le jeu. Mais comme dit plus haut, Steins;Gate 0 n’est pas que l’histoire d’Okabe Rintarô, et les autres personnages sont tout aussi intéressants, même si certains introduiront des notes plus légères au récit. Oui, Daru par exemple sera au début de sa relation avec celle qu’il sait par avance qu’il épousera (la peur de la connaissance de son soit futur). Pas inintéressant, mais déjà moins sombre. Maho la scientifique et Suzuha, très différente de celle que l’on connaissait dans le premier jeu sont bien plus intéressants, puisque souvent tiraillés entre plusieurs sentiments aussi variés que l’admiration, la crainte, l’espoir, la haine. Et bien entendu, cela va de même pour les personnages secondaires. Est-ce que Moeka ou même Mr Braun sont-ils dignes de confiance dans ce monde ou sont-ils encore des espions ? Est-ce que Amadeus, l’intelligence artificielle basée sur les mémoires de Kurisu, est la même Kurisu que Okabe a connu ?

STEINS;GATE 0_20161210005351STEINS;GATE 0_20161210022754

Maintenant, est-ce que Steins;Gate 0 est mieux ou moins bien que la première histoire ? Très difficile de juger, puisque Steins;Gate 0 est à la fois la suite du premier jeu, mais également la préquelle de la toute dernière partie de ce dernier. Car Steins;Gate nous montrait les lignes de temps Alpha pour Okabe, et que Steins;Gate 0 nous montre les lignes de temps Beta. Steins;Gate et Steins;Gate 0 sont au final une seule et même histoire, une longue histoire, logique, pleine de sentiments variés et de personnages attachants qui souffrent, et apprennent plus sur eux-mêmes. Quand aux six différentes fins du jeu en question, certaines sont beaucoup plus noires que d’autres, mais toutes sont utiles pour nous donner la vision d’ensemble du puzzle, des différents personnages, l’ensemble des révélations. On regrettera sans doute que les fins soient un peu brutes pour certaines, dans le sens où la narration aurait pu continuer encore un petit peu pour nous permettre de voyager encore avec ces personnages, mais peu importe. Steins;Gate 0 délivre exactement ce que l’on pouvait attendre de lui et ne déçoit pas un seul instant.

18

Les plus

Retrouver l’univers et les personnages
Une histoire bien plus sombre
Les anciens et nouveaux thèmes
Passionnant de bout en bout
Techniquement encore très solide
Addictif

Les moins

Une des fins un peu moins bonne

En bref : Steins;Gate 0 reprend là où le premier s’arrêtait et nous propose un nouveau voyage prenant et intense, beaucoup plus sombre également. Une petite perle de plus pour qui aime le genre.

2 commentaires

  1. Wow excellente critique copain ! On sent que tu es fan du genre ! Ce type de jeu est toujours assez complexe à analyser je trouve car c’est un mélange d’un peu tous les genres ! Je n’y connais pas grand chose en visual novel mais STEINS;GATE 0 a l’air top. Après c’est moi ou j’ai l’impression que la presse spécialisée a très peu parlé de ce jeu ???

    1. Awww merci ! Pourtant je n’en ai pas fait tant que ça, mais je tombe toujours sur de bonnes pioches (Clannad et Le Sanglot des Cigales sur PC, Steins;Gate et Steins;Gate 0 sur Playstation). J’ai Root Letter à me faire prochainement sur PS Vita, ainsi que Corpse Party. Mais STEINS;GATE a une place spéciale pour moi car je suis un gros passionné par les différents sujets qu’il aborde – les voyages dans le temps, les lignes d’univers, la mémoire humaine. Ayant moi-même un projet de côté depuis des années sur la mémoire, le jeu m’a donné quelques pistes à explorer.
      Malheureusement oui, autant le premier avait été un petit événement malgré son retard en France, autant STEINS;GATE 0 est passé totalement inaperçu et personne n’en parle 😦 Mais c’était le risque avec une sortie pendant « la guerre de fin d’années des jeux triple A », avec le Final Fantasy, Battlefield, COD, et même la sortie de The Last Guardian depuis le temps. Même moi j’ai faillis passer à côté car beaucoup de boulot, et au final, ben j’y ai quasi passé la semaine dernière, une fois lancé, impossible de décrocher il me fallait toutes les fins, tout savoir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s