THE CORPSE OF ANNA FRITZ de Hector Hernandez Vicens


corpse-firtz-posterTHE CORPSE OF ANNA FRITZ

Titre original : El Cadaver de Anna Fritz
2015 – Espagne
Genre : Thriller
Réalisation : Hector Hernandez Vicens
Musique : Tolo Prats
Scénario : Isaac P. Creus et Hector Hernandez Vicens
Avec Alba Ribas, Cristian Valcncia, Albert Carbo, Bernat Saumell et Selen Fabra

Synopsis : Anna Fritz, une actrice belle et célèbre, est morte récemment. Trois jeunes hommes s’infiltrent dans la morgue pour la voir nue. Fascinés par sa beauté, ils décident d’être les derniers à lui faire l’amour.

corpseofannafritz01corpseofannafritz02corpseofannafritz03corpseofannafritz04

Avec un pitch pareil, on pouvait s’attendre à tout et surtout n’importe quoi pour ce projet. Un produit bien étrange, ou un produit dérangeant et complaisant. Au final, le réalisateur, co-auteur du script, évite soigneusement d’être complaisant et de montrer frontalement ce que l’on pouvait attendre d’un tel projet pour livrer un thriller plutôt efficace. Car s’il est bien question de trois jeunes hommes que l’on ne pourra pas qualifier au départ de très amicaux puisqu’ils se rendent à la morgue pour littéralement violer un cadavre, la jeune femme, l’actrice Anna Fritz donc, se révèle plutôt vivante, pouvant parler, ouvrir les yeux, mais souffrant de ce que l’on pourra appeler la rigidité cadavérique, incapable de bouger. The Corpse of Anna Fritz se change alors en thriller en huis clos, dans une morgue, rappelant ainsi par certains aspects Le Veilleur de Nuit, thriller avec Ewan McGregor, lui-même remake d’un film Danois du même nom de 1994 (et du même réalisateur). Durant ces courtes 1h16 donc, on se retrouve devant un thriller plutôt efficace et intéressant, malgré son aspect quelque peu prévisible. Nos trois amis sont responsables d’un crime, et vont devoir décider, une fois Anna miraculeusement revenue à la vie, de l’étape suivante. La tuer de nouveau ? Quitter les lieux comme si de rien n’était au risque d’avoir des soucis par la suite ? Et si tout n’était qu’un mauvais rêve ?

corpseofannafritz05corpseofannafritz06corpseofannafritz07corpseofannafritz09

Un postulat donc relativement simple passé le côté qui aurait pu être dérangeant de la situation initiale. Le postulat d’un groupe d’ami qui va devoir prendre une décision sans se faire remarquer, et qui forcément, va se déchirer petit à petit, chacun réagissant différemment aux événements. On aura bien entendu le salaud qui ne pense qu’à sauver sa peau, le gars plus humain qui voudra aider Anna, et celui prit entre les deux, plus fragile, et donc plus facilement manipulable. Et au centre de tout ça bien entendu, Anna, qui une fois qu’elle aura bien assimilée la situation, va faire avec ce qu’elle a pour tenter sa peau, d’abord en essayant de parler avec le plus faible du groupe, puis quand les choses dégénèrent, en essayant de les monter les uns contre les autres. Puis bien entendu, de prendre la fuite par elle-même. Et finalement, si le métrage prend la voie du thriller classique, on ne lui en voudra jamais ! Pourquoi ? Car il sait se faire diablement efficace en plus d’être court, et car au final, il évite de nombreux pièges. Jamais outrancier, jamais visuellement gerbant, jamais complaisant dans sa façon de filmer la nudité ou l’acte annoncé dans le pitch.

corpseofannafritz10corpseofannafritz11corpseofannafritz13corpseofannafritz14

Il évite même le nanar, d’une façon qui pourra certes en décevoir certains, mais qui était au final probablement la seule solution tenant la route, à savoir, ne pas expliquer pourquoi. The Corpse of Anna Fritz parvient donc à faire les bons choix et à se démarquer par certains aspects de la production actuelle, voulant à tout prix tout nous montrer pour choquer. Rien de tout cela ici non. Bien entendu, ne le cachons pas, The Corpse of Anna Fritz contient malgré tout une ambiance assez lourde et sombre, aucun doute là-dessus, mais le réalisateur parvient néanmoins à traiter son sujet avec intelligence et retenue. Et ça, on le doit clairement à sa mise en scène, car si le scénario s’avère efficace et fait parfois de bons choix, il n’en reste pas pour autant très classique, autant dans son déroulement que dans le choix de ces différents personnages. Oui, The Corpse of Anna Fritz n’est donc clairement pas un chef d’œuvre, mais il reste une très agréable surprise.

corpseofannafritz15corpseofannafritz16

14
Les plus

Jamais complaisant
Une bonne ambiance, lourde
Un casting solide
Très rythmé, et donc efficace

Les moins

Un déroulement classique
Des personnages un peu clichés

 
En bref : Malgré des défauts, The Corpse of Anna Fritz évite tout ce que l’on pouvait craindre de lui avec son sujet (la nécrophilie) et demeure une œuvre solide et efficace.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s