INTERVIEW SARAH NICKLIN (actrice)


Hier je vous ai reposté l’interview que j’avais effectué de Richard Griffin, originalement pour Dark Side Reviews. Cette fois-ci, je vous poste l’interview de Sarah Nicklin, sa muse, et qui a également joué dans mon film récemment, et sans doute dans le suivant qui est en cours d’écriture. Et ça tombe bien, puisque vers la fin, ça parle un peu de mon film!

Bonjour Sarah, et merci de m’accorder un petit peu de temps pour cette interview.
MV5BMTk4NDc3OTQ5Ml5BMl5BanBnXkFtZTgwNTk5MDkxOTE@._V1_

Peux-tu nous en dire un peu plus sur toi, ton enfance ? Voulais-tu déjà être actrice ?

Oui j’ai toujours voulu être une actrice depuis aussi loin que mes souvenirs remontent. J’ai d’abord été inspiré par l’enfant acteur Jonathan Taylor Thomas. Je craquais totalement pour lui lorsque j’étais enfant et j’étais convaincu que si nous nous rencontrions dans la vraie vie nous tomberions amoureux et nous marrions. J’ai donc commencé à être actrice comme moyen pour le rencontrer. J’ai commencé par faire des pièces de théâtre au collège et au lycée, puis j’ai commencé le cinéma. Je ne suis plus obsédé par lui à présent, mais juste par le fait de jouer.

D’après IMDb, ton premier film était DETOUR INTO MADNESS VOL 2 en 2006. Était-ce ta première expérience devant une caméra ?

Non, ma première fois devant la caméra était un court métrage juste après avoir terminé MV5BMTkzNzQwMDYxM15BMl5BanBnXkFtZTgwMDc4OTYxOTE@._V1_le lycée, LA BOISA, réalisé par Jason Miller.

Tu as rapidement travaillé avec le réalisateur Richard Griffin, et le fais encore aujourd’hui. Comment est-ce de bosser avec lui ? Est-il un ami ?

Absolument ! C’est un très bon ami. Nous avons commencé à travailler ensemble par le biais de William Decoff qui m’a recommandé pour le rôle principal féminin du prochain film que faisait Richard, SPLATTER DISCO . Après avoir travaillé ensembles sur ce film, Richard m’a dit qu’il voulait que je fasse partie de son prochain métrage, BEYOND THE DUNWICH HORROR. Nous avons alors commencé à passer beaucoup de temps ensembles à la fois sur le plateau et en dehors, et nous sommes devenus de très bons amis. Je lui dois tout vu que c’est Scorpio Film Releasing qui m’a lancé.

Était-ce un choix de focaliser ta carrière sur le cinéma d’horreur indépendant à petit budget ?

Non, je suis en quelque sorte tombée dans l’horreur. J’ai toujours aimé les films d’horreur, mais je ne partais pas avec l’idée en tête de devenir une scream queen, et je ne me considère toujours pas comme telle. Je veux juste travailler et il se trouve que je travaille plus dans l’horreur.

De ton point de vu, est-ce mieux de travailler sur un petit budget ou une grosse production ?

Il y a des points positifs comme négatifs dans les deux. Les grosses productions sur lesquelles j’ai pu travaillé sont généralement gérées comme de grosses machines bien huilées, tout est efficace et prit en charge rapidement et facilement, ce qui est toujours appréciable (et le salaire plus élevé est toujours apprécié également), mais il y a définitivement plus de sentiments stériles et on y perd beaucoup de la touche personnelle que vous avez sur des films à petit budget.

Aimerais-tu un jour être dans un blockbuster ?

Bien entendu, ce serait génial !

NunofThat34

Ton premier grand rôle était dans NUN OF THAT en 2008. Un film très drôle. Était-ce aussi drôle à filmer qu’à regarder ?

Absolument. Nous avons pris tellement de plaisir sur ce tournage. C’était mon troisième tournage avec Richard Griffin et Ted Marr et nous étions devenus de très bons amis à ce moment. Etre sur ce plateau ne nous paraissait jamais être du travail. Tout le monde s’est super bien entendu et nous nous amusions constamment, trouvant de nouvelles blagues à rajouter aux scènes.

Quels sont vos meilleurs souvenirs sur le plateau ? Et votre meilleur tournage ?

Mon tournage préféré fut EXHUMED. Déjà parce que j’adore le contenu du film, mais c’était également le dernier film que j’ai tourné avec Richard avant de déménager à Los Angeles donc il a une place particulière dans mon cœur. À ce stade nous avions l’impression d’être comme une famille, à travailler tous ensembles pour créer quelque chose que nous aimions.

Après plus de 70 films, aimerais-tu réaliser ton propre film ?Exhumed05

J’ai déjà tentée l’expérience en réalisant une fois un court métrage, et je ne suis pas fan. Je préfère largement le montage et la production.

Parmi tes films, lesquels seraient tes préférés et pourquoi ?

Encore une fois, ça devra être EXHUMED, pas seulement pour l’expérience que nous avons eu à le filmer, mais également parce que je pense qu’il est magnifiquement filmé et que les personnages sont très bien développés. Je pense également qu’il y a différents niveaux de lecture à l’histoire.

Quels sont tes films d’horreur préférés ? Et tes films préférés de 2016 ?

C’est presque impossible pour moi de choisir un film d’horreur préféré. Je suis une grande fan de beaucoup de classiques, comme Halloween ou L’Exorciste. Plus récemment, j’ai beaucoup aimé The Conjuring et The Witch.

DiscoExorcist21

Dans THE DISCO EXORCIST, tu joues une star du porno. As-tu accepté immédiatement à la lecture du script ? Comment t’es-tu préparé ? Il y a de la nudité, était-ce difficile ?

Ce fut un autre film fait avec Richard, donc les circonstances n’étaient pas les mêmes que si c’était un étranger qui vous apporte un projet. J’ai totalement confiance en Richard et il lançait souvent des idées autour de moi avant même d’assembler le script, donc je savais déjà ce qui allait arriver avant que le script ne soit écrit. Bien qu’il y ai beaucoup de nudité dans le film, il n’y en a pas beaucoup pour mon personnage. Il y a un plan de dos où je rentre dans la douche, mais c’est réellement la seule chose que tu peux voir, tout le reste est implicite ou habilement caché ou contourné.

Tu avais un petit rôle dans FLESH FOR THE INFERNO, un gros hommage à Lucio Fulci. Es-tu familière avec son travail ? Combien de temps a duré le tournage pour toi ?

Screen-Shot-2016-01-04-at-4.14.35-PMOui, une chose que Richard et moi faisions quand nous n’étions pas sur un plateau ensembles était de nous faire des soirées cinéma, et grâce à lui, j’ai connu beaucoup de réalisateurs, dont Lucio Fulci dont je ne connaissais pas le travail avant. Au départ, je n’étais pas dans le film, mais j’ai prévenu Richard que je serais dans les environs pour un autre projet, donc il a demandé au scénariste de m’inclure dans le scénario. Mais je pense que j’étais sur le plateau pour seulement 3 jours en tout.

Préfères-tu l’horreur atmosphérique ou les films gore ?

Je ne suis pas une grande fan de gore. Je pense que c’est souvent assez lâche d’essayer d’être choquant juste pour choquer alors que ce serait bien plus intéressant d’être psychologique. Je préfère les films qui font réfléchir et douter de ce qui vous entoure plutôt que quelque chose qui vous frappe en pleine face avec beaucoup de sang.

As-tu un mauvais souvenir d’un tournage, ou un film plus compliqué que les autres ?

Pas vraiment. Je suis pour le moment très chanceuse vu que je n’ai pas eu vraiment de mauvaise expérience. Evidemment, avoir de longues nuits peut jouer sur l’humeur après un certain temps, mais je n’ai jamais été sur un plateau en regrettant d’être là ou en voulant être ailleurs.

HauntingofAliceD01

Tu as travaillé avec pas mal de personnes connues dans le genre, comme Kane Hodder (THE HAUNTING OF ALICE D.), Ken Foree (SPLATTER DISCO), Lloyd Kaufman (NUN OF THAT). Comment était-ce de rencontrer et travailler avec ces légendes ?

C’était merveilleux de travailler avec chacun d’entre eux, et ce sont des personnes adorables. « Connues » est un mot intéressant puisque les personnes sont juste… des personnes, et pourtant la société décide de mettre certaines de ces personnes sur un piédestal juste pour ce qu’ils font. Alors qu’au final ce ne sont que des personnes comme les autres. Ils ont eu des expériences ou même des possibilités plus intéressantes que d’autres, mais tout ceux que j’ai rencontré ont travaillé très dur pour y arriver et c’est important de respecter ce voyage plutôt que d’être pris par le « facteur de célébrité ».

Aimerais-tu travailler avec des réalisateurs ou acteurs en particulier ?

J’aimerais totalement travailler avec Ridley Scott, Gary Oldman ou Daniel Day Lewis, juste pour pouvoir les regarder et apprendre d’eux.

Cette année vous êtes parti en France pour être dans le film de Rick qui travaille sur ce site. Comment était cette expérience ? Es-tu pressée de voir le résultat ?

C’était génial et je suis très excitée de voir le produit final ! Parfois, il est difficile de se voir soi-même à l’écran puisqu’un tournage est une expérience tellement collaborative que tellement de choses peuvent changer entre ce qu’il s’est passé sur le plateau et ce qui finira à l’écran et je pense que c’est très intéressant de voir comment les choses peuvent changer pendant la post-production.

vlcsnap-2016-08-18-16h46m07s744

Comment était Rick sur le tournage ? Tu peux être méchante lol ! Aimerais-tu travailler avec lui à nouveau ?

Haha ! Je ne serais jamais méchante 🙂 Rick était super! Super facile d’être avec lui et c’était également fun de travailler avec lui. Nous étions toujours heureux sur le tournage et tout le monde s’est très bien entendu. Nous nous sommes beaucoup amusés tous ensembles. Rick savait exactement les plans et les réglages qu’il voulait et tout s’est déroulé avec beaucoup de douceur.

Qu’aimes-tu faire quand tu n’es pas sur un tournage ? Quels sont tes hobbies ?

Essayer d’avoir plus de travail haha 🙂 Je n’ai pas beaucoup de temps libre ces derniers temps, mais j’aime faire des choses à l’extérieur ou travailler avec mes mains. Faire des randonnées, du camping, et les projets de jardinage autour de la maison sont toujours amusants. Et bien entendu sortir avec des amis pour rattraper le temps perdu.

IMG_0971
Quel genre de musique aimes-tu ? Quelque chose que tu aimerais partager avec nous ?

J’aime principalement le hard rock et le métal. J’écoute un peu de tout sinon à l’exception de la country, mais les choses plus lourdes sont ce qui m’attire le plus. Pour ce qui est de la musique à partager, je te suggères de découvrir un groupe s’appelant Die My Darling. Ils ne sont plus ensembles maintenant, mais certaines de leurs chansons sont toujours sur YouTube et je pense qu’ils sont très talentueux.

Aucun de tes films ne sont sorti en France (pour le moment). Un petit message pour ceux ici qui connaitraient votre travail ?

Ça me rend triste ! J’espère que cela va bientôt changer et que Aggression de Rick Jacquet sera au moins disponible en France ! Une grande partie du reste est disponible sur Amazon, mais j’espère qu’ils obtiendront une sortie française bientôt.

Merci beaucoup Sarah pour tes réponses. Passe une excellente journée et continue comme ça !

Merci beaucoup pour cette interview ! A bientôt !


The original interview

Hi Sarah, and thanks for this interview. 

Can you tell us a little more about your childhood? Was it a goal since you were young to become an actress?

Yes, I’ve wanted to be an actress for as long as I can remember. I was first inspired by the child actor Jonathan Taylor Thomas. I had a huge crush on his as a kid and was convinced that if we ever met in real life that we would fall in love and get married. So I started acting as a way to meet him. I started by doing school plays in middle school and high school and then started doing film. I’m not obsessed with JTT anymore, now I’m obsessed with acting.

According to IMDb, your first film was Detour Into Madness Vol 2 in 2006. Was it your first real experience in front of a camera?

No, my first time in front of a camera was working on a short film just out of high school called La Bolsa directed by Jason Miller.

AbandonedDead14

You started to work pretty fast with director Richard Griffin, and you’re still working with him now. How is it to work with him? Is he a friend?

Absolutely. He’s a very good friend. We started working together through a referral from William Decoff for the female lead in Richard’s next film Splatter Disco. After working together on that film Richard said he wanted me to be part of his next film Beyond The Dunwich Horror. We ended spending so much time together both off and on set that we became very good friends. I owe everything to him as Scorpio Film Releasing is what put me on the map.

Was it a choice to focus your career on independent low budget horror film?

No, I just sorta fell into horror. I’ve always enjoyed horror films, but I never set out to be a scream queen and still don’t consider myself to be one. I just want to work and find that I get the most work in horror.

From your point of view, is it better to work on a low budget or a bigger production?

There are positives and negatives to both. The bigger productions I’ve worked on usually run like a well oiled machine and everything is very efficient and taken care of quickly and easily, which is always nice (and of course the higher pay is always appreciated too), but they are definitely more sterile feeling and loose a lot of the personal touch that you get on low budget films.

Would you like someday to be in a big blockbuster film?

Of course, that would be awesome!

Your first big part was Nun of That in 2008. A very funny movie. Was it as fun to film as to watch?

Absolutely. We had such a blast on that set. This was my 3rd film with Richard Griffin and Ted Marr and we had become pretty good friends at this point. It never felt like work being on this set. Everyone got along super well and were constantly laughing and coming up with new jokes to try to incorporate into the scenes.

Exhumed21

What are your best memories on set? And your best shoot?

My favorite shoot was Exhumed.  Not only do I love the content of the movie, but it was also the last film that I did with Richard before moving to Los Angeles so it has a very special place in my heart. At this point it felt like we were a family all working together to create something that we loved.

After more than 70 films, would you like to direct your own film?

I tried my hand at directing once for a short film, and I’m not s huge fan of it. I like editing and producing better.

Among all your films, which ones are your favorite and why?

Again this would have to be Exhumed, not only because of the experience of filming it, but also because I think it’s beautifully shot and the characters are very well developed and I think it has so many levels to the story.

What are your favorite horror movies? And your favorite films from 2016?

It’s almost impossible to pick a favorite horror movie. I am a big fan of a lot of the classics like Halloween and The Exorcist. More recently I really liked The Conjuring and The Witch.

DiscoExorcist13

In The Disco Exorcist, you were a porn actress. Did you accept immediately while reading the script? How did you prepare for this part? Nudity was involved, was it hard?

This was another film done with Richard, so the circumstance weren’t the same as it would be with a stranger bringing a project to you. I trust Richard completely and he would often bounce ideas around before putting a script together, so I knew what was coming before the script was even written. While there is a lot of nudity in this film, there really isn’t nudity for my character. There is one shot from behind when I get into the shower, but that’s really the only thing you see, everything else is implied or cleverly hidden or worked around.

You had a small part in Flesh for the Inferno, which is a big homage to Lucio Fulci. Are you familiar with his work? How long was the shoot for you?

Yes, one thing that Richard and I were do when not on set together was to have movie nights, and through him, I’ve learned about many filmmakers including Lucio Fulci that I wasn’t previously aware of. Originally I wasn’t part of this film, but I let Richard know that I was going to be in the area for another project anyway, so he asked the writer to work me into the script. Overall I think I was on set for 3 days in total.

Do you prefer atmospheric horror or gory films?

I’m not a big fan of gore. I think that it’s often a cop out and trying to be shocking just for shocks sake when it would be more interesting to be psychological. I must prefer films that make you think and question your surrounds than something that just slaps you in the face with a lot of blood.

Do you remember any bad memories on set, or was there a movie more difficult than others to do?

Not particularly. I’ve been really lucky as I haven’t really had any terrible experiences. Obviously having long nights can wear on you after a while, but I’ve never been on a set and regretted being there or wanted to be somewhere else.

NunofThat43

You worked with a lot of famous people from the genre industry, like Kane Hodder (The Haunting of Alice D.), Ken Foree (Splatter Disco), Lloyd Kaufman (Nun of That). How was it to meet and work with these legends?

All of them were wonderful to work with and very very nice people. « Famous » is an interesting thing since people are just people and yet society decides to put some of these people on a pedestal just because of their occupation. When it comes down to it, they’re all just people like everyone else. They have had some more interesting life experiences or opportunities than others, but all of the ones that I’ve met have worked very hard to get there and it’s important to respect and recognize that journey rather than getting caught up in the « celebrity factor ».

Would you like to work with particular directors or other actors?

I would absolutely love to work with Ridley Scott, Gary Oldman, or Daniel Day Lewis, just to be able to watch and learn from them.

This year, you went to France to be in the film of Rick, who is working on this website. How was your French experience? And are you excited to see the result?

It was great and I’m very excited to see the final product! Sometimes it’s hard to watch yourself since film is such a collaborative experience that so much can change from what happened on set to what ends up on the screen and I think it’s very interesting to see how things may have changed during the post production process.

How was Rick on the set? You can be mean lol! Would you like to work with him again?

Haha! I would never be mean 🙂 Rick was great! Super easy going and fun to work with. The set was always happy and light and everyone got along super well and had so much fun together. Rick knew exactly the shots and set ups he wanted and it all moved along very smoothly.

What do you like to do when you’re not on set? What are your hobbies?

Trying to get more work haha 🙂 I don’t have much free time these days, but I like doing things outdoors or working with my hands. Hiking, camping, DIY projects around the house are always fun. And of course hanging out and catching up with friends.

What kind of music do you like? Anything you’d like to share with us?

I mostly like hard rock and metal. I’ll listen to just about anything expect for country, but usually the heavier stuff is what I’m drawn to the most. As far as music to share, I would suggest checking out a band called Die My Darling. They aren’t together anymore, but a few of their songs are still on YouTube and I think they’re a really talented great find.

vlcsnap-2016-08-18-16h48m40s812 - copie

None of your films have been released in France (yet). A little message for the French people over there who know your work?

That makes me sad! I hope that this changes soon and at the very lease Aggression by Rick Jacquet will be available in France! A lot of the rest are available on Amazon, but I really hope that they get a French release soon!

Thank you so much for your time and for your answers. Have a good day and keep up the good work.

Thanks so much for the interview! Anytime!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s