SUICIDE SQUAD de David Ayer


suicidesquadSUICIDE SQUAD

Titre original : Suicide Squad
2016 – Etats Unis
Genre : Super vilains mais pas trop
Réalisation : David Ayer
Musique : Steven Price
Scénario : David Ayer
Avec Will Smith, Margot Robbie, Ike Barinholtz, Viola Davis, Jared Leto, David Harbour et James McGowan

Synopsis : Avec la mort de Superman, Amanda Waller craint l’apparition d’un nouveau méta-humain qui pourrait attaquer l’humanité. Elle prépare donc le projet Task Force X, visant à utiliser des criminels aux capacités hors normes pour répondre aux menances. Elle recrute donc Deadshot, Harley Quinn, Killer Croc, El Diablo et Captain Booeerang.

SUICIDE SQUADSUICIDE SQUAD

Suicide Squad, tout a déjà été dit dessus, depuis longtemps. Entre les bandes annonces, la promo comme toujours agressive de la Warner (ne me demandez pas comment, mais je passe entre les mailles de leurs filets, n’ayant toujours vu aucune image du dernier Zach Snyder, et n’ayant jamais vu les trailers de Suicide Squad), puis les critiques assassines lors de la sortie du film. Car oui, à l’image de beaucoup de films de super héros cette année à l’exception de Deadpool (que je n’aime pas du tout), Suicide Squad s’est fait descendre. Car il faut avouer que la Warner est en partie responsable de ce qui ne colle pas dans l’œuvre, et que ce n’est apparemment pas la première fois. Et des choses qui ne collent pas, il y en a des tas. Suicide Squad n’est donc assurément pas un bon film, mais face à tant de critiques et tant de haine, il a attiré ma curiosité ! Soit j’aime souffrir donc, soit face à aussi peu d’attente, j’allais passer un bon moment. Car au final, si Suicide Squad n’est clairement pas un bon film, il réussit à être malgré tout divertissant, et contient quelques bons moments. Pas non plus la catastrophe annoncée donc. Et plutôt que de faire une comparaison entre les comics et le film, entre ce que le film aurait du être et ce qu’il est, parlons plutôt de ce qui colle, et ce qui ne colle pas. Car Suicide Squad souffre de défauts, notamment dans sa préparation, sa gestation. Et ce même si le réalisateur David Ayer, également scénariste de l’œuvre, avait sans doute les meilleures intentions du monde.

SUICIDE SQUADSUICIDE SQUADSUICIDE SQUADSUICIDE SQUAD

Car le premier grand défaut du film n’est pas à lui remettre sur le dos. Suicide Squad dure 2h, et pendant ces deux heures, nous avons l’impression d’assister à une bande annonce. Une très longue bande annonce. Deux trois recherches sur le net et la réponse était évidente dés le départ, merci la Warner. Car oui, après le succès de la première bande annonce diffusée, la Warner a décidé de faire appel… à la boite qui monte leur bande annonce pour livrer un montage du film. Hors, et j’en sais quelque chose, monter un film et monter une bande annonce, ce n’est pas la même chose, loin de là. Le montage final reprendrait à la fois des idées de ce montage et du montage de David Ayer. Et c’est triste, mais ça se ressent, souvent, beaucoup trop ! Une bande annonce de 2h qui a de la gueule certes, mais qui épuise, et qui n’est pas forcément toujours bien montée. Si là était le seul défaut, mais non, car nous avons d’autres gros défauts, dont un que l’on pourrait aussi mettre sur le dos de la Warner. À savoir les choix des personnages, et même le ton du film. Les personnages donc. Une équipe de super méchants, variée, voilà qui a de la gueule ! Sauf qu’on se retrouve face à deux soucis majeurs. Le premier était le choix de la Warner de se focaliser uniquement sur deux personnages. À savoir Deadshot car hey, c’est Will Smith, l’acteur le plus connu du casting, et Harley Quinn, car le personnage le plus aimé des fans. Oui, ils sont toujours à l’écran, ils ont même droit à un long flashback. Les autres ? De simples sidekick avec des flashbacks expédiés en 20 secondes chrono en main ! Triste mais vrai.

SUICIDE SQUADSUICIDE SQUAD

Mais le souci, c’est que le métrage balance donc à l’écran une menace supernaturelle, dangereuse, avec des dieux géants, des éclairs et tout ce qu’il faut pour impressionner, et que franchement… envoyer un gars sachant bien tirer et Harley Quinn qui a un simple revolver et une batte de baseball lutter contre ça et laisser en arrière plan un homme crocodile et l’homme torche, ben… ça ne vous choque pas vous ? C’est comme si on envoyait Harley Quinn tuer avec sa batte une armée de Transformers, ça ne va pas ! Mais il y a pire, il y a bien Captain Boomerang, qui comme son nom l’indique, se bat avec des boomerang ! L’autre souci de ces personnages, c’est que l’on nous vend le premier film avec une équipe de super vilains, et que pour des super vilains, ben ils sont super gentils. Deadshot refuse de tuer Harley car il l’aime bien, ils s’aident tous, ils font même parfois des sacrifices woohooo. Vilains donc ? Pas trop non ! Mais bon, le film est tout public, PG-13 en Amérique, rien de franchement étonnant. Et le joker dans tout ça ? Oui, le rôle est donc reprit par Jared Leto, et il fait quelques apparitions dans le film. Autant sa prestation est intéressante, autant il faut l’avouer… il ne sert pas à grand-chose, et n’a limite pas sa place ici. Mais encore une fois, le personnage est aimé des fans et attendu donc…

SUICIDE SQUADSUICIDE SQUAD

Oui, Suicide Squad pèche dés sa création par des choix très commerciaux, logiques pour certains, aberrants pour d’autres. Des défauts il y en a d’autres évidemment. Mais ne faisons pas toute la liste non plus ! Et parmi tous ces choix pourtant, il y a également du bon qui surnage (essaye de sortir de l’eau ?). Quelques scènes ont franchement de la gueule, cela fait plaisir de voir Harley Quinn à l’écran, quelques notes d’humour fonctionnent, bien que pas toujours bien utiles les scènes du Joker fonctionnent grâce à l’interprétation de Jared Leto. Certes on se retrouve face à un produit bien bancal, mais au final divertissant par moment. Nul doute que la Warner, comme toujours, pour se rattraper des mauvaises critiques, nous sortira un Director’s Cut plus long et remonté en Blu-Ray en nous sortant l’excuse de « il fallait couper, mais voilà la vraie version, celle qui vous plaira vraiment donc achetez ». Et comme souvent, le public suivra malheureusement, quitte à acheter un super coffret super cher avec deux blu-ray, un dvd et allez, une statuette ? Personnellement, la projection n’a pas été le calvaire annoncé, mais de là à vouloir revoir le film même remonté, non merci. Je ne suis pas ami avec les super héros, et ne suis pas prêt de l’être avec les super vilains !

SUICIDE SQUADSUICIDE SQUAD

8

Les plus:

Quelques bonnes scènes

Certains personnages, quand ils sont développés

Divertissant malgré tout

Les moins:

Le montage

Une grande équipe… mais que deux de développés

Les choix de la Warner

 

En bref : Suicide Squad n’est pas bon ! Il peut rester un plaisir coupable, mais ressemble surtout à un produit bancal et pas forcément pensé comme il aurait dû être !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s