HOW TO PLAN AN ORGY IN A SMALL TOWN de Jeremy LaLonde


How to Plan an Orgy in a Small TownHOW TO PLAN AN ORGY IN A SMALL TOWN

Titre original : How to Plan an Orgy in a Small Town
2015 – Canada
Genre : Comédie
Réalisation : Jeremy LaLonde
Musique : Jeff Toyne
Scénario : Jeremy LaLonde
Avec Jewel Staite, Ennis Esmer, Lauren Lee Smith, Katharine Isabelle, Jonas Chernick et Christine Horne

Synopsis : Cassie Cranston, une auteur de romans souvent coquins, retourne dans sa ville natale de Beaver’s Ridge pour un enterrement familial. Elle y retrouve une amie d’enfance, et l’homme qu’elle aimait à l’époque, à présent marié. Suite à un malentendu et à cause de ses écrits, Cassie doit alors organiser une orgie, tout en cachant qu’elle est en réalité encore vierge.

HowtoPlananOrgyinaSmallTown03HowtoPlananOrgyinaSmallTown06HowtoPlananOrgyinaSmallTown07HowtoPlananOrgyinaSmallTown08

Voilà un titre qui a de quoi surprendre et attirer. Oui, il ne faut pas être un génie pour comprendre que le titre se traduit par Comment planifier une orgie dans une petite ville. Tout un programme donc ! Petite production Canadienne au budget ridicule et financée grâce à Indiegogo, voilà qui promet une comédie surfant sur la vague American Pie. Au final, oui et non. Oui car bien évidemment, le sujet principal du métrage sera le sexe, sous toutes ses formes (oui, il y aura des gays, du sexe à deux, à trois), mais non car les personnages sont ici tous des adultes (comme dans le dernier American Pie vous me direz), et que l’ensemble se fait sacrément moins vulgaire, et que la nudité sera moindre. Titre mensonger donc ? Et bien non, puisqu’il est bien question de sexe et d’orgie pendant 90% du temps. Et de sentiments, aussi, un peu, voir beaucoup sur la fin. Le métrage nous propose donc de suivre une galerie de personnages pour la plupart coincés. Cassie, auteur, retourne dans sa petite ville natale. Elle y retrouve des amis d’enfance, l’homme pour qui elle craquait, quelques ennemis, et quelques fans inconditionnels de son œuvre. Et sur un malentendu, voilà qu’elle doit organiser pour certains habitants une orgie. Alors que son plus grand secret, que tout le monde ignore à part sa meilleure amie, c’est qu’elle est toujours vierge ! Toute une histoire !

HowtoPlananOrgyinaSmallTown09HowtoPlananOrgyinaSmallTown11HowtoPlananOrgyinaSmallTown13HowtoPlananOrgyinaSmallTown14HowtoPlananOrgyinaSmallTown15HowtoPlananOrgyinaSmallTown16

Et dans cette galerie de personnages improbables, tous les acteurs semblent s’amuser à être là. Jewel Staite, surtout connue pour des séries (Stargate Atlantis, Firefly) joue Cassie, cette auteur écrivant au final sur ses fantasmes. Face à elle, on retiendra surtout le couple joué par Ennis Esmer, amoureux de Cassie, et Lauren Lee Smith, jalouse au possible et à la base de l’idée de l’orgie. Et bien entendu dans le rôle de la seule vraie « cochonne » du film, Katharine Isabelle. Mais le métrage est-il si drôle que ça ? Et bien au final, non. On espérait un film tordant, plein de quiproquos, de moments coquins, et le métrage opte plutôt pour la voie de la comédie un peu sentimentale qui n’essaye jamais d’amener des situations trop grosses pour garder un côté réaliste. Oui, il n’y aura pas d’accumulations ou de moments bien pervers façon American Pie, mais plutôt des adultes coincés qui essayent de penser qu’une orgie, c’est à la portée de tout le monde. Sauf que non, pour des raisons X ou Y. La jalousie de voir la personne qu’on aime se faire toucher par quelqu’un d’autre, sentir le regard des autres sur soit, tenter d’approcher quelqu’un qui à la base n’a aucune attirance pour nous.

HowtoPlananOrgyinaSmallTown17HowtoPlananOrgyinaSmallTown19HowtoPlananOrgyinaSmallTown22HowtoPlananOrgyinaSmallTown23

How to Plan an Orgy in a Small Town se fait même au final plutôt léger. Il n’en fait pas des tonnes (malgré un ou deux moments dans le final), n’est jamais tordant mais amusera clairement, et au final fera passer un bon petit moment, loin d’être inoubliable, mais du coup également bien plus subtil que son titre ne le laissait croire. Divertissant et amusant dans l’instant présent, le film ne marquera par contre aucunement les esprits, n’accumulant pas les gags, et n’étant finalement que l’histoire de quelques personnes qui au milieu de ce bordel, vont trouver sans doute l’amour. Les têtes de Ennis Esmer lorsqu’il jouit, le côté pouffe de Lauren Lee Smith, le corps parfait de Katharine Isabelle ou les nombreux malentendus de Jawel Staite, tout cela nous fait passer un bon moment, mais manquant sans doute de profondeur ou de gags marquants pour rester durablement en mémoire. On quitte la projection donc avec un sentiment étrange. Celui d’avoir vu un métrage qui évite la vulgarité de son propos, mais qui ne parvient pas non plus à être assez audacieux pour être marquant. Quand à ceux s’attendant à beaucoup de nudité vu le sujet du film, ils ne seront que déçus, la nudité étant quasi absente du métrage.

HowtoPlananOrgyinaSmallTown24HowtoPlananOrgyinaSmallTown26HowtoPlananOrgyinaSmallTown29HowtoPlananOrgyinaSmallTown38

12

Les plus:

Malgré son sujet, pas vulgaire

Des moments clairement amusants

Une bonne galerie de personnages

Les moins:

Mais pas aussi drôle que prévu

Malheureusement, le film s’oublie vite

 

En bref : Malgré son titre provocant, le métrage est plutôt une comédie légère. Amusante à défaut d’être tordante, on passe un bon petit moment et c’est tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s