ALWAYS WATCHING: A MARBLE HORNETS STORY de James Moran


Always_Watching_A_Marble_Hornets_Story-456795280-largeALWAYS WATCHING: A MARBLE HORNETS STORY

Titre original : Always Watching: A Marble Hornets Story
2015 – Etats Unis
Genre : Fantastique / Found Footage
Réalisation : James Moran
Musique : –
Scénario : Ian Shorr
Avec Alexandra Breckenridge, Jake McDorman, Doug Jones, Chris Marquette, Alexandra Holden et Morgan E. Bastin

Synopsis : Trois jeunes reporters, Charlie, Milo et Sarah, enquêtent sur la disparition d’une famille locale. Ils trouvent sur place plusieurs vidéos. L’un d’eux découvre quelque chose d’étrange dessus, l’apparition récurrente d’un homme mystérieux, sans visage en costume noir…

AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory01AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory02AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory03AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory04

Depuis sa création, le Slender Man se fait de plus en plus présent sur tous les supports, que ce soit les jeux vidéo ou maintenant, au cinéma. Après un film financé par kickstarter en 2013 et lancé gratuitement sur internet, c’est au tour d’une web série, Marble Hornets, de se voir transposer sur le grand écran. Est-ce que ce qui fonctionne par très courts épisodes sur youtube peut fonctionner sur le format long sur un grand écran ? Là est un débat dans lequel je ne vais pas me lancer, car tout dépend du projet, de l’intrigue, du style, et du metteur en scène derrière. Bref, Always Watching : A Marble Hornets Story, un found footage, encore, traitant du Slender Man. Aucune surprise, on nous propose de suivre une équipe de reporters (ce qui justifie la caméra embarquée et le style) qui va s’engouffrer dans l’horreur du mythe, et trouver une série de casette vidéo (non, ça ne fait pas penser au début de VHS), sur une famille disparue. Vidéos dans lesquelles le Slender Man se fait présent bien entendu. Classique oui, mais ça fonctionne plutôt bien au début, les apparitions fonctionnent même.

AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory05AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory06AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory07AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory08

Mais le film décide d’accumuler les apparitions, toutes les 3 minutes, retirant alors un peu tout ce que l’on pourrait ressentir avec un tel personnage, gigantesque, sans visage, qui nous guète. L’ambiance se tire alors une balle dans le pieds, et on finit par remarquer que le métrage ressemble finalement comme deux gouttes d’eau à absolument tous les found footage qui sortent. Que ce soit dans la forme vis-à-vis du genre ou dans le fond vis-à-vis de la légende même, le métrage ne prend aucun risque, et finit par ennuyer, ne proposant rien de nouveau, rien de franchement palpitant et intéressant. Si encore toutes ces apparitions, aussi fréquentes soit-elles, parvenaient à se renouveler. Mais non, toujours la vidéo qui commence à déconner, des interférences, de furtives apparitions, et parfois, ça se termine par un bon vieux jumpscares. Si l’ambiance autour était lourde et tendue encore, mais ce n’est pas le cas. Une déception de plus. Le bon film sur le Slender Man, on l’attend toujours !

AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory09AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory11AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory13AlwaysWatchingAMarbleHornetsStory14

7

Les plus:

Le début fonctionne

Le Slender Man, une légende que j’affectionne

Les moins:

Un found footage archi classique

Le Slender Man apparaît beaucoup trop souvent

Anecdotique et ennuyeux

 

En bref : Le pauvre Slender Man se retrouve encore dans un found footage peu passionnant et qui n’ajoute rien de forcément original.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s