INSPECTOR WEARS SKIRTS 4 de Wellson Chin


Inspector wears skirts 4INSPECTOR WEARS SKIRTS 4

Titre original : ’92霸王花與霸王花
1992 – Hong Kong
Genre : Comédie
Réalisation : Wellson Chin
Musique : Lui Pooi-Yin
Scénario : Abe Kwong et Lawrence Lau

Avec Cynthia Khan, Moon Lee, Sandra Ng, Cheng pak-Lam, Billy Lau et Sheilan Chan

Synopsis : Pour sauver une escouade de filles de la police de Hong Kong sur le point d’être dissoute, certains membres vont demander de l’aide aux anciens officiers Amy, maintenant une mère de famille, et Mai, enfermée dans un hôpital psychiatrique. Madame Yang se charge de les former.

InspectorWearsSkirts401InspectorWearsSkirts402InspectorWearsSkirts403InspectorWearsSkirts405

Quatrième opus de la saga Inspector Wears Skirts, dont le premier opus fut produit par Jackie Chan en 1988. Un premier opus fort sympathique, avant une descente aux enfers avec les opus 2 et 3. Depuis le premier opus, c’est Wellson Chin (Super Lady Cop) qui se charge de la mise en scène, mais Jackie Chan déserte la saga après le second opus. Deux ans après, Wellson Chin remet le couvert pour un ultime opus, en opérant quelques changements. Si Jackie Chan n’est pas présent à la production, ses films ont du marquer le réalisateur puisque l’on se retrouve avec une parodie de Police Story et de sa fameuse scène de poursuite du bus, ou encore une reprise du thème de Drunken Master lors d’un entrainement. Changement de taille, la belle Cynthia Khan rejoint le casting, faisant chuter sa carrière un peu plus dans l’univers du bis pas toujours très glorieux et passionnant. Qu’elle est loin la période des Sens du Devoir 3 et 4, l’actrice jouant dans ses années là dans des films tels que Super Lady Cop (fun au début, s’épuisant sur la fin) ou encore Madam City Hunter (fun mais rapidement oublié). Inspector Wears Skirts 4 joue justement dans la même catégorie, en mixant comédie et action pour un résultat rarement convaincant plus de cinq minutes d’affilé.

InspectorWearsSkirts407InspectorWearsSkirts408InspectorWearsSkirts409InspectorWearsSkirts411

Et si le résultat est bien entendu supérieur au troisième opus de la saga, on ne peut s’empêcher de penser que dans ses grandes lignes, le film se fait bancal, mettant beaucoup trop en avant un humour qui fait rarement mouche. Passé quelques très rapides scènes d’action bien troussées (Cynthia Khan sait se battre après tout) malgré quelques moments de trop (les bottes volantes), le film met l’action de côté pendant bien une heure, et se focalise sur l’humour. Le groupe de filles de la police va être dissout, et ses membres vont recruter d’anciens membres pour pouvoir poursuivre la mission commencée en début de métrage. Alors certes, on a vu pire, quelques gags nous font sourire, mais la plupart sont déjà vu ou tombent tout simplement à l’eau. Ajoutons à cela une bande son totalement ratée et assez irritante, ainsi qu’un rythme peu soutenu, et on pourra rapidement jeter l’éponge.

InspectorWearsSkirts412InspectorWearsSkirts413InspectorWearsSkirts415InspectorWearsSkirts416

Et au final ce serait dommage, puisque le métrage réserve alors quelques très bons combats, notamment en dernière partie, et quelques notes d’humour sont bien trouvées (la femme plâtrée qui fuit, la parodie de Police Story). L’action est finalement peu nombreuse et arrive parfois tardivement (trop tardivement), mais elle sait se faire nerveuse et impressionnante. Mention spéciale à la scène finale avec Cynthia Khan, Moon Lee et Chui Jing-Yat, défoulante. Alan Chui aux chorégraphies (ancien acteur de la Shaw Brothers, chorégraphe d’Histoires de Fantômes Chinois ou justement de Super Lady Cop) fait du plutôt bon boulot pour une petite production dont le budget ne devait au final pas être très élevé. Si l’action avait été mieux calibrée pour mettre l’humour un peu plus de côté durant le gros ventre mou du métrage, Inspector Wears Skirts 4 aurait pu être totalement recommandable.

InspectorWearsSkirts417InspectorWearsSkirts420InspectorWearsSkirts421InspectorWearsSkirts423

8

Les plus:

La scène d’action finale

La parodie de Police Story

Les moins:

Mal rythmé

La plupart des gags tombent à l’eau

L’action au final très rare

 

En bref: Un ultime opus rattrapant un peu les précédents, mais très inégal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s