EXPENDABLES 3 de Patrick Hughes


Expendables 3EXPENDABLES 3

Titre original : The Expendables 3
2014 – Etats Unis
Genre : Action
Réalisation : Patrick Hughes
Musique : Brian Tyler
Scénario : Sylvester Stallone, Creighton Rothenberger et Katrin Benedikt

Avec Sylvester Stallone, Jason Statham, Mel Gibson, Wesley Snipes, Doph Lundgren, Harrison Ford, Arnold Schwarzenegger, Antonio Banderas et Jet Li

Synopsis : Barney, Christmas et le reste de l’équipe affrontent Conrad Stonebanks, qui fut autrefois le fondateur des Expendables avec Barney.

Expendables301Expendables302

The Expendables 2 avait déçut pas mal de monde. Il faut dire que l’on changeait de réalisateur, et que le film y allait bien plus fort au niveau de l’humour, et des punchlines. Le spectacle était fort sympathique pour ma part, et l’annonce d’un troisième opus dont le casting s’étoffait de Mel Gibson, Wesley Snipes, Antonio Banderas et Harrison Ford avait de quoi me faire saliver. Pourtant, en se voulant être l’opus le plus long, avec le plus de personnages et le plus d’action, ce troisième opus se fait l’opus de trop, l’opus le plus bancal, le plus décevant. Pourtant l’ensemble commençait plus que bien. On retrouve directement la fameuse bande dans une scène d’ouverture musclée tout aussi bonne que celle des précédents opus, avec fusillades, explosions et autres. Cette fois-ci, ils veulent délivrer l’un des leurs : Wesley Snipes. Dés son apparition, son personnage prend vie, il ne parle pourtant pas, mais il fait ce qu’on lui demande, il est bad-ass, et la scène nous délivre exactement ce que l’on attend. La première demi-heure continuera dans ce sens, nous délivrant de nouvelles scènes d’action, avec poursuites automobiles, et la présentation du grand méchant de l’histoire, joué par Mel Gibson, qui doit adorer jouer les méchants, après Machete Kills.

Expendables303Expendables304

Et c’est là que le film fait sa première grossière erreur, en mettant tous les personnages que l’on connait de côté, afin de laisser Stallone former une nouvelle équipe, avec des petits jeunes. Et ça ne fonctionne pas du tout, en plus de prendre quasi la moitié du métrage. On se retrouve à suivre de nouveaux personnages tout sauf intéressants, et les scènes s’enchaînent assez lourdement jusqu’à ce que Mel Gibson ait droit à un petit face à face verbal avec Stallone, nous délivrant la promesse d’un grand face à face… qui n’arrivera jamais. Quand Stallone se décide à faire revenir les Expendables, les vrais, il est déjà bien trop tard, et rajoute Antonio Banderas, qu’il avait affronté en 1995 dans Assassins, dans la bande. Mais l’homme livre une prestation live du chat potté de Shrek et devient rapidement énervant, ne pouvant pas s’arrêter de parler un seul instant. Et avec tous ces personnages, le réalisateur se plante totalement. Personne n’a un développement digne de ce nom, le scénario n’arrive jamais à se focaliser sur certains personnages, et passé Wesley Snipes qui a de la gueule, étant iconifié comme il se doit, tous les autres ne font que de la figuration.

Expendables305Expendables307

Statham, alors si important dans les précédents, est transparent, tandis que Harrison Ford n’a qu’une poignée de scènes sans importance. Pire, ce sera le retour de Schwarzenegger et de Jet Li qui seront décevants, tant les deux ne sont là que pour s’asseoir dans un hélicoptère en se servant d’une mitrailleuse sur un fond vert. Bref, passé sa scène d’ouverture, Expendables 3 ne propose que du vide, et ce jusque sa scène finale, qui si elle en met souvent plein la vue, alterne pourtant le bon et le beaucoup moins bon. Avec ses explosions en pagaille, fusillades et cascades, le réalisateur nous offre à côté de ça des CGI totalement hideux semblant sortir d’un vieux jeu d’il y a 10 ans. Et quand il nous propose une course poursuite en hélicoptère entièrement en CGI, on ne pourra que regretter la scène assez similaire et jouissive de Rambo 2. Expendables 3 nous laisse sur cette note assez triste, celle de voir le film de trop dans la saga, un film trop long, avec trop de personnages, et pourtant, trop peu de choses à raconter.

Expendables310Expendables311

6

Les plus

La scène d’ouverture

Tant d’acteurs qu’on aime à la base

Quelques bons moments à la fin

Les moins

Trop de personnages, inutiles en plus

Un milieu totalement raté

Les CGI hideux

2h06 pour ça

 

En bref: Pas totalement raté, mais trop de longueurs, trop de personnages, trop d’effets ratés. Déception !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s