FANTOM KILER 2 de Roman Nowicki


FANTOM KILER 2

2001 – Pologne
Sortie en VHS chez Uncut Movies
Genre: Erotique / Giallo
Réalisation: Roman Nowicki
Musique: Franck Cosack
Scénario: –
Avec Eliza Borecka, Andrej Jass, Katarzyna Zelnik et Magda Szymborska

Synopsis: Le tueur est de retour et cette fois ci il s’attaque à des prostituées. Un policier aidé d’une prostituée et d’une assistante va essayer de le coincer.

Après le petit plaisir coupable, et honteux, que constituait le premier opus, le second débarque peu de temps après chez Uncut movies. On peut donc s’attendre au même cocktail: filles nues, scènes érotiques assez osées et meurtres légérements sanglants. Et le film remplira son contrat de ce côté, parvenant à être du même niveau que le premier film, du point de vu nullité, sans jamais essayer d’ajouter une pointe de nouveauté. Mais là où le niveau du film parvient à baisser (si si, c’est possible), c’est dans le plaisir coupable que l’on éprouve à la vision. Les fous rires se font beaucoup moins nombreux. Mais comme pour tout projet, l’aventure Fantom kiler 2 a du commencer par un scénario…. Ouais, en fait non. Le réalisateur voyant les ventes du premier grandir, a du avoir cette idée de génie. Faire une suite, toujours sans scénario, dans les mêmes décors, avec les mêmes actrices, le même tueur… Une seule différence notable: dans le premier, on suivait les victimes, qui se dénudaient et se faisaient tuer les unes après les autres, avec une “enquête” stupide qui ne bougeait pas à côté. A présent, nous suivons l’histoire du point du vue du policier.

fantom kiler 2 photo 01

Mais si l’enquête est au premier plan, elle reste toujours aussi stupide, molle, et incohérente. Il y a donc, dans cette sombre (!!) histoire de meurtre, quatre fille. Donc, cela veux dire quatre filles nues, et quatre meurtres. Originalité, quand tu nous tiens. Contrairement au premier opus, enquête oblige, le premier meurtre mettra du temps à arriver. Plus qu’une demi heure après le début du métrage. Qu’avons nous donc en attendant ? Pas grand chose malheureusement. Même pas l’humour involontaire du premier film. Le policier recrutera une collègue de travail pour servir d’appât au tueur, avec l’aide d’une prostituée, pouvant identifier sa voiture. La femme flic, parlons en. Il s’agit de madame “cuillère dans le cul” du premier opus. Elle en profitera encore pour nous montrer son corps, sous tous les angles. Une voiture arrive, le tueur sans doute. Il se gare. Le flic suggère immédiatement qu’elle joue de son charme pour attirer son attention. Hop, striptease, madame se retrouve toute nue, s’approche, se fera toucher les parties intimes. Mais une autre voiture arrive, et la prostituée l’identifie: il s’agit du tueur. Bravo monsieur le réalisateur, vous avez dénudé votre actrice pour rien, et vous lui avez fait faire des choses pas très catholiques!! Passons, la fille montera en voiture avec le tueur, facilement identifiable avec son masque blanc et son chapeau. Chacun son style. Puis viendra bien sûr, le meurtre, classique, à coup de couteau. Le réalisateur tente en vain de reproduire les meurtres du premier opus, mais non, ça ne marche pas. Tant pis, il essayera de se rattraper sur le meurtre suivant. Et quand il arrive enfin, on y croit, l’idée n’étant pas si mauvaise. Une fille, nue bien sûre, allongée sur le capot d’une voiture, la batterie raccordée à ses seins. Bien sadique, et on y prend goût. Sauf que le réalisateur fait bien durer sa scène, ses plans, et nous achève avec une musique style ushuaia. Dommage, la scène ayant un potentiel visuel, d’autant plus que la fille se fera ensuite ouvrir le ventre. Mais trop s’attarder sur ses plans tourne le tout au ridicule.

fantom kiler 2 photo 02

Les scènes érotiques, puisqu’elles constituent la moitié du métrage au moins, sont toutes du même acabit. Une fille nue, faisant généralement un striptease, qui se fera capturer, attacher, tuer. Et de temps à autres, une petite scène choc, comme pour rappeler les fous rires du premier opus…. sans les rires. Dommage. Reste la photographie, qui comporte toujours un certain charme, avec ces teintes de couleurs différentes, même si on pourra en rire selon les situations. La musique, électronique, fonctionne toujours plutôt bien, et reste la même par rapport au premier opus. Pourquoi changer un des minimes bons points du métrage après tout. Même si ce Fantom kiler 2 reste passablement très mauvais, il se laissera regarder lors de soirées pop corn entourés d’amis plus ou moins indulgents. Inférieur au premier, mais bien meilleur au suivant.

fantom kiler 2 photo 03

4

Les plus:
Quelques petites idées perdues au milieu de tout ça
Les moins:
Long chiant et vain
Aucune intrigue
Mal joué
Meurtres ridicules

En bref: Digne du premier dans le mauvais sens du terme, en moins drôle. Plus de petites cuillères.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s