LA CRYPTE de Bruce Hunt


LA CRYPTE

Titre original : The Cave
2005 – Etats Unis
Sortie française le 11 Janvier 2006
Budget: 30 millions $
Box office: 33 millions $
Genre: Monstres

Réalisation: Bruce Hunt
Musique: Reinhold Heil et Johnny Klimek
Scénario: Michael Steinberg et Tegan West
Avec Cole Hausser, Morris Chestnut, Eddie Cibrian, Lena Headey et Daniel Dae Kim

Synopsis: Au cœur d’une forêt roumaine, dans les ruines d’une abbaye du XIIIe siècle, des scientifiques découvrent l’entrée d’un labyrinthe de grottes souterraines. Ils engagent des spécialistes pour les aider à explorer cet univers mystérieux. Jack et son frère Tyler dirigent la meilleure équipe de spéléologues plongeurs du monde. Ils en ont déjà vu beaucoup, mais ce qui les attend au fond, loin sous la terre, dépasse leurs pires cauchemars…

crypte 01crypte 02

La crypte s’est fait descendre par critique et public à sa sortie, et encore aujourd’hui, avec un peu de recul, on parvient encore à comprendre pourquoi. Le plus gros défaut du film est finalement bel et bien d’être arrivé après The Descent. Tourné à la même période, les deux métrages mettent en scène une équipe de spéléologues, bloqués dans une grotte sous terre, en proie à des monstres. Sur ces mêmes thèmes, les deux métrages auraient pu jouer sur des registres différents et être tous les deux des réussites, mais ce n’est absolument pas le cas. Si l’histoire est similaire dans ces grandes lignes, le reste, banal, il faut l’avouer, décevra et continuera de décevoir longtemps après. Pour terminer la comparaison avec The Descent, le film cité avait la force de pouvoir jouer autant sur la peur physique que psychologique, le film jouait avec la peur du noir, de l’eau, du vide, les attaques des créatures étaient poignantes, les personnages tous travaillés et attachants, le film était un petit bijoux du genre comme on en voit peu, et le final nous achevait de la plus belle des manières. Ici, la crypte, tout en partant d’un point de départ similaire, mais avec un budget beaucoup plus confortable (30 millions de dollars, tout de même), oublie en chemin son but, celui de faire peur, voir même d’être un film d’horreur, et nous proposera une avalanche de personnages, tous aussi peu développés les uns que les autres, dans une histoire prévisible et peu passionnante, parfois dynamitée de quelques peu bonnes idées. Oui, la forme est différente, très différente, mais pas forcément très bonne. Le film prendra son temps durant une bonne vingtaine de minutes pour installer ses personnages avant de nous emmener dans la grotte, mais les personnages sont creux, se ressemblent parfois terriblement, sont peu développés. Rien ne va pas, et le film accumule les clichés, tant pour les personnages que pour l’histoire.

crypte 03crypte 04

Dans un premier temps, on a donc bien du mal à trouver une quelconque qualité à ce film. La donne changera quelque peu une fois les personnages plongés au fin fond de la grotte. Le film nous dévoile alors de magnifiques décors sous-marins, tous plus magnifiques les uns que les autres, filmés en HD. Les fonds marins de notre monde contiennent leur lot de merveilles. Le film, après nous avoir montré le décor dans lequel l’histoire va évoluer, va directement plonger dans le vif du sujet et tenter de dynamiter le récit avec quelques séquences mettant déjà en scène les créatures, et d’autres avec les intempéries liées au lieu de l’action. Mais à vouloir aller trop vite, cela ne sert qu’à faire ressortir les défauts du métrage, et surtout, ça ne changera pas grand-chose, car la révélation des créatures n’est finalement que déception. Leur design, signé Patrick Tatopoulos, ne convint jamais, et on aura parfois bien du mal à les distinguer. Les effets sanglants, quant à eux, ne seront pas présents, le film préférant jouer la carte de la grosse série B un peu bourrin, mais rate encore son objectif ici, avec l’absence d’identification de la part du spectateur, et donc tout ce qui se déroule sous ses yeux n’a pas vraiment d’importance. Si la caméra s’attarde sur les magnifiques décors (ce qui n’est pas un mal ceci dit), il filmera de manière très brouillonne les scènes censées être sanglantes, à tel point qu’on ne voit strictement rien. Mais certaines scènes tireront tout de même leur épingle du jeu, avouons le, comme par exemple l’escalade des parois de la grotte pendant l’attaque d’un monstre volant. Le film se révèle donc, à l’exception de quelques petites scènes plutôt bien rythmées, mais ne faisant pas peur, décevant. The Descent est passé avant, et surtout, le manque d’originalité devient bien trop rapidement gênant, d’autant plus qu’à vouloir aller vite, le film oublie tout au passage, et en devient ennuyeux.

crypte 05crypte 06

7

Les plus:
De l’action
Une bonne direction artistique
Les moins:
Une copie de The Descent
Des monstres pas supers
Très prévisible

En bref: Un film banal et prévisible dans son histoire, des personnages inintéressants, pas de gore, des monstres un peu ratés, reste quelques bonnes scènes d’action et de très beaux décors mis en valeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s