CUTIE HONEY de Anno Hideaki


CUTIE HONEY

Titre original : Kyûtî Hanî – キューティーハニー
2004 – Japon
Genre: Manga live
Réalisation: Anno Hideaki
Musique: Endo Mikio et Kumi Koda
Scénario: Anno Hideaki et Takahashi Rumiko, d’après le manga de Nagai Go
Avec Sato Eriko, Murakami Jun, Ichikawa Mikako, Sakai Eisuke et Oikawa Mitsuhiro

Synopsis: Kisaragi Honey, modeste employée de bureau très naïve, est en fait un androïde capable de se transformer en Cutie Honey, la Guerrière de l’Amour. Quand Sister Jill et son organisation criminelle Panther Claws apparaît, Cutie Honey s’oppose à elle. Elle sera aidée par une inspectrice, et un mystérieux journaliste.

cutie honey photo 01

Cutie Honey est l’adaptation en live d’un manga. Quand on sait que le manga d’origine était déjà kitch, on a peur pour le film. Ou on jubile, c’est selon. Bien entendu, moi, je suis de la seconde catégorie. Et en effet au final, tout dans le film est kitch aussi. Tout comme l’OAV en 3 épisodes signée par le studio Gainax, dont le film reprend l’intrigue, la structure, et même… le générique!!! Mais à partir du moment où on sait à quoi s’attendre, on pourra prendre un certain plaisir à le regarder. Cutie Honey peut alors vite devenir un film jouissif, assez rythmé et très drôle, parfait pour une petite soirée entre amis, malgré une grosse, très très grosse préférence pour la série live de 25 épisodes.

cutie honey photo 02cutie honey photo 04

Commençons par ce qui nous intéresse le moins dans le film, c’est à dire le scénario. Celui ci est sans surprise, et à vrai dire, sans réel intérêt, à deux ou trois séquences près, qui s’avèrent bien trouvées. Pas de surprise, vous n’allez pas vous retrouver à pleurer où encore à comprendre quelque chose, c’est du cinéma pop corn, à point c’est tout. Même si parfois, le scénariste veut faire passer un message quelconque ou tout simplement faire rebondir un tant soit peu l’histoire, il rate la coche et passe à côté. Mais cela n’handicape pas du tout le film, loin de là, ça continue de lui donner un petit charme fou quand on accepte le délire dès le départ. Passons à la première chose qui peut choquer dans le film: les costumes. Oui, les costumes sont kitch, oui, ils sont extrêmement colorés. Et c’est encore pire pour les méchants, comme Gold Claws, tout à faire ridicule en jaune, qui lance des missiles, et peut s’envoler en faisant tourner une sorte de grande corde cachée dans son casque. Hmm hmm, oui, c’est en effet un peu ridicule. N’ayons pas peur des mots, affreusement ridicule. Il y a trois autres méchants, dont notamment Panther Craws, qui est capable de tourner sur lui même comme une toupie et de créer des tornades. Tornades, évidemment  numérique, mal faite, donnant encore un grin kitch supplémentaire au métrage.

cutie honey photo 05cutie honey photo 06

A ce stade, vu tout ce que j’ai dit, vous devez vous demander, mais qu’en est-il des effets spéciaux, vu tout ce que les ennemis peuvent faire ? Et bien ceux ci sont pour la plupart ridicules, mal fait, et arrivent à nous faire rigoler encore plus. L’humour étant déjà présent dans certaines situations ou dialogues, les effets spéciaux nous achèvent, dans le bon sens du terme. Que ce soit lors des transformations super kitch de Cutie Honey (mais super mimi), ses pirouettes aériennes ou encore ses explosions de bâtiments en numériques, vous n’avez pas finit de rire. Surtout que la plupart des acteurs surjouent un max, on se retrouve devant un gros délire. L’actrice a beau être mimi dans son costume, elle joue mal. Cela permet au film de se rapprocher encore plus de l’ambiance purement manga qui s’en dégage. Malheureusement, même quand on adhère au délire, il reste une grosse ombre au tableau, les combats. Sans être un véritable ratage, ils manquent de techniques (ou d’un vrai chorégraphe) et sera véritablement l’élément parfois décevant de ce métrage. D’où ma préférence pour la série live: plus longue, plus drôle, des combats sympas.

10

Les plus:
Délirant
Le thème musical
Les moins:
Quand même ridicule parfois et pas assez sexy
Les combats

En bref: Vous l’avez compris, Cutie Honey vaut surtout le détour si on veut se taper un délire entre potes, et là, le film remplit entièrement son contrat. Mais au delà de ça, Cutie Honey est un film malheureusement pas forcément réussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s