BOKUSATSU TENSHI DOKURO-CHAN de Mizushima Tsutomu


BOKUSATSU TENSHI DOKURO-CHAN

2005 – Japon
Genre: Animation, 8 OAV de 12 minutes.
Réalisation: Mizushima Tsutomu
Musique: Akizuki Kaoru
Scénario: Mizushima Tsutomu
Avec les voix de Saeko Chiba, Takagi Reiko, Kawasumi Ayako et Kugimiya Rie

Synopsis : Sakura sera l’homme qui fabriquera la technologie pour la vie éternelle, dans le futur. Cependant Dieu ne l’entend pas de cette oreille et décide d’envoyer un ange dans le passé pour qu’il tue Sakura. Cependant un ange du nom de Dokuro chan décidera de laisser vivre Sakura; car elle veut changer le passé sans pour autant le tuer. Elle vient donc vivre dans la maison de Sakura; et ça déménage…extrêmement susceptible, Dokuro Chan ne passera son temps à tuer Sakura, puis à la ramener à la vie grâce à une formule magique ridicule (Pipirupirupirupipi) …

bokusatsu photo 01bokusatsu photo 02

En voilà une anime bien barrée. Il est vrai que l’histoire est un peu simple, mais c’est tellement drôle, et tellement trash. Par contre, il ne faut pas se fier aux apparences, les deux premières minutes du premier épisode sont bien trompeuses. En effet, on suit une bande de collégiens, choqués par la quantité de travail qu’on leur donne cette année. Puis Sakura rentre chez lui, et on arrive enfin au coeur de l’anime. Le pauvre Sakura entre dans sa chambre, et découvre l’ange, Dokuro Chan, nue. Gênée, Dokuro Chan attrape sa batte et décapite le pauvre Sakura, avant de le ressusciter. Un début qui surprend, suivit d’un générique ridicule, mais assumé, qui vous décrochera la mâchoire de rire par le ton, et surtout les paroles.

bokusatsu photo 03bokusatsu photo 04

Passé la présentation des personnages, on s’aperçoit vite que Dokuro Chan, même si sa mission est de tuer Sakura, ne veut pas le faire, et essaye de tout faire pour changer l’avenir, en l’empêchant de faire ses devoirs par exemple. Pas facile, mais étrangement, cela marche plus facilement en lui montrant ses sous vêtements. Dés le premier épisode, Dokuro Chan arrivera au collège de Sakura en temps que nouvelle élève, et fera tout pour être à ses côtés, allant jusqu’à transformer un de ses camarades de classe en singe. Oui, cette anime est du délire pur, et la suite ne s’arrange pas du tout.

bokusatsu photo 05bokusatsu photo 06

Déjà, Dokuro Chan prendra un malin plaisir à tuer Sakura au fil des épisodes, de bien des manières différentes, avec sa batte. Comme vous pouvez le voir sur les photos, ça fait mal, et c’est gore. A l’épisode 2, un autre ange fera son apparition, elle prête à tout pour tuer Sakura. Un épisode qui vire au grand n’importe quoi, avec bataille entre les anges, hallucinations, et bien pire. En effet, lorsque l’on retire l’auréole que les anges ont au dessus de leur tête, ils sont prit d’uns diarrhée explosive. Le ton se calmera un peu dans les épisodes 3 et 4, qui se concentreront sur Sakura, dans un épisode où il va au cinéma avec une amie, malheureusement suivit par Dokuro Chan et l’autre ange, et un autre où lui et son amie tenteront d’arranger un coup entre une fille de leur classe et le garçon qu’elle aime. Mais ces histoires resteront quand même gore et drôle grâce aux diverses interventions de Dokuro Chan.

bokusatsu photo 08
L’histoire recommencera à partir dans tous les sens, surtout avec les épisodes 5 et 6, qui se déroulent pendant une excursion scolaire, puis pendant une fête. L’épisode 5, celui de l’excursion, commence très fort, avec plusieurs massacres de suite de Sakura, qui sont tous à mourir de rire. Pas vraiment d’histoire, il est vrai, mais qu’est ce que c’est drôle. A la fin de cet épisode, Sakura se fera même attaquer par des monstres au curry. L’épisode 6 commencera lui par un rêve de Sakura, où il part en guerre au pays du Curry, avec bombes au Curry et munitions au Curry pour les armes. Un délire total. Les deux derniers épisodes sont consacrés à la fin de la série, malheureusement bien trop courte, et surtout bien trop simple. Reste dans ces deux derniers épisodes quelques gags drôles et des passages bien sanglants.

16

Les plus:
Un anime totalement barré
Du sang, de la nudité, de l’humour
La chanson d’ouverture… Pi pi ru pi ru pi ru pi pi ru pi
Les moins:
Parfois un peu limité et trop court
Un peu répétitif en milieu de série

En bref: Le scénario de Bokusatsu Tenshi Dokuro Chan est plaisant, mais classique. Le graphisme est lui en tout point correct, tout comme l’animation, et Dokuro Chan est toute mimi. Mais ce qui vaut vraiment le détour, ce sont les délires sanglants, l’humour, la bonne humeur générale. Un petit bonheur, bien trop court. Et rappelez vous… Pi pi ru pi ru pi ru pi pi ru pi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s